Les Pros Isérois ! 
 Hugo Cianci : ''Je suis ravi d'avoir rejoint Boulogne !"

Les Pros Isérois !
Après une saison difficile sportivement avec la relégation de son club de toujours, le GF38, mais plutôt positive à titre individuel, le milieu de terrain polyvalent Hugo Cianci (photo www.usbco.com) a décidé de rejoindre Boulogne, tout juste relégué en Ligue 2.
Après quelques petits pépins physiques, le voilà désormais bien installé au sein du club nordiste.

L'occasion pour nous de prendre de ses nouvelles, pendant cette trêve hivernale ...

Hugo Cianci, tu as quitté Grenoble pour rejoindre Boulogne, comment ça se passe dans ton nouveau club ?
Hugo Cianci : "Je suis ravi de mon choix !!! Il y a vraiment tout pour s'épanouir ici : des infrastructures de travail, une équipe dirigeante avec un vrai projet pour stabiliser le club dans l'élite, une ambiance conviviale et familiale, un climat de vie et une proximité avec les gens très apaisants et un groupe sain et uni.
Quand en Juin j'ai du choisir parmi quelques destinations je m'étais fixé comme priorité d'aller dans un club au sein duquel je pourrai m'épanouir en ayant du temps de jeu dans un environnement propice au travail, parce que c'était la première fois pour moi que je quittais Grenoble. Boulogne m'est donc apparu comme le meilleur choix et aujourd'hui je ne le regrette absolument pas.
Et puis honnêtement la région est vraiment sympa même si ça fait plaisir de retrouver les montagnes."


Ton équipe a entamé difficilement le championnat mais semble s'être bien reprise. Quels sont les objectifs de Boulogne ? Quels sont les tiens à titre individuel ?
Hugo Cianci : "Oui en effet on a commencé par 6 matchs nuls puis 1 défaite à Lens et au bout de 8 journées nous avons même été 19ème. On a également connu un changement d’entraîneur. Mais l'équipe ne s'est jamais démobilisée parce que nous sommes tous conscients que malgré la jeunesse de notre effectif il y a de la qualité. Le problème est que l'équipe a beaucoup changé cette saison et il a fallu du temps pour trouver des automatismes dans le jeu et aujourd'hui on sent que cela est en train de se faire et forcément il y a un impact dans le jeu, les résultats puisque nous restons sur 5 matchs sans défaite. Nous sommes 12ème avec 23 points en 18 journées et nous sommes qualifiés en 32ème de finale de Coupe de France.
L'objectif du club reste le maintien !!! Tout le monde le dit ce championnat de Ligue 2 est très serré et souvent les clubs ont des séries positives ou négatives qui les basculent vers le haut ou le bas du classement. De plus on sait que Monaco va connaître des grands bouleversements au mercato d'hiver tout comme Le Mans et puis après la trêve c'est toujours un nouveau championnat qui commence. Pour nous elle est arrivée un peu tôt puisque nous étions dans une spirale positive maintenant on reprend le 7 janvier par un match de Coupe à Limoges (CFA2) et on ne veut pas tomber dans le piège parce que ça peut avoir des conséquences fâcheuses pour la suite. On l'a vu avec la victoire au tour d'avant au Paris FC qui nous a vraiment relancés.
Sur le plan individuel mon objectif principal est de jouer et de retrouver du plaisir. J'ai eu une blessure après le match contre Bastia qui m'a éloignée des terrains pendant un mois et quand je suis revenu l'équipe venait d’enchaîner 2 victoires (à Sedan et contre Nantes) je jouais donc avec la réserve. Après être entré 2 fois en cours de jeu contre Istres et Le Havre j'ai retrouvé une place de titulaire en milieu axial, poste que j'affectionne tout particulièrement. Maintenant je ne cache pas que retrouver les terrains de Ligue 1 ne serait pas pour me déplaire mais ça reste secondaire pour le moment."



Hugo avait réalisé un début de saison tonitruant avec le GF38 l'an passé, marquant 3 buts (photo GF38/Gre-Sports.com)...

Tu as toujours des attaches évidemment au GF38, ton club formateur ... que t'inspires la saison dernière grenobloise ? que penses-tu du nouveau départ des Grenoblois ?
Hugo Cianci : "La saison dernière est (et sera je pense) le pire moment de ma carrière pour plusieurs raisons. D'abord parce que c'était la 2ème descente que je vivais avec mon club formateur en 2 ans, ensuite j'ai été très affecté ainsi que mes proches par l'image que l'on a voulu donner de moi alors que je n'ai jamais triché sur le terrain et me suis toujours battu pour mon club. Le fiasco de la saison passée est une faute collective car je pense que tout le monde (dirigeants, joueurs, staff …) ne tirait pas dans le même sens et du coup on n'a jamais ressenti une réelle solidarité. Lorsque j'ai souhaité, dans ce contexte difficile pour un jeune joueur, signer à Boulogne sur Mer au mercato d'hiver, le club à refuser. Il est très dur de grandir dans son club formateur car on vous considère toujours comme le jeune du club, vous avez moins facilement votre chance et l'exigence à votre égard est plus élevée alors qu'aujourd'hui à Boulogne je suis considéré comme un joueur professionnel.
Concernant la reconstruction du club je suis content de voir que les résultats du GF38 sont bons et que pour le moment l'objectif de la montée est en bonne voie malgré un petit coup de moins bien ces dernières semaines. Vu le contexte et les délais dans lesquels a été construit ce groupe c'est bien.
Maintenant il faut aussi saluer la passion de certaines personnes autour du club et notamment le président Alain Fessler ainsi que la Mairie de Grenoble qui portent aujourd'hui le projet de renouveau du club. Je connais beaucoup de joueurs qui composent l'équipe et je leur souhaite de réussir ce challenge car ils le méritent ainsi que pour les quelques 3 000 supporters qui sont toujours là !!!"


As-tu un message particulier à faire passer aux internautes de footisere.com ?
Hugo Cianci : "Tout d'abord je vous souhaite à tous d'excellentes fêtes de fin d'année ainsi qu'une bonne année 2012 et tout ce qui va avec. Que le foot isérois continue à bien se porter !!"

Hugo Cianci en bref

Hugo Cianci, sous le maillot de Boulogne (photo www.usbco.com)
Né le 9 juin 1989
Taille : 1m78.
Poids : 66kg.
Poste : Défenseur ou milieu de terrain.
Clubs successifs : GF38 (8 matchs en Ligue 1, 24 matchs/3 buts en Ligue 2), Boulogne (12 matchs/1 but en Ligue 2).