Régional 1 
 Laurent Rugelj (Bourgoin) : ''On n'ambitionne pas la montée en CFA2''

Régional 1
C'est LA bonne surprise de ce début de saison !
Le FC Bourgoin Jallieu réalise un sans faute et caracole en tête de l'élite régionale, en ayant engrangé deux victoires en autant de rencontres.
L'occasion pour nous de revenir avec l'entraîneur emblématique berjallien, Laurent Rugelj (notre photo ci-dessus), sur ce bon début de championnat.

Laurent, après deux journées ton équipe a pris la tête en Honneur ... 
Laurent Rugelj : "Effectivement ! A vrai dire je suis agréablement surpris par notre bon début de saison, parce qu'on a une équipe relativement jeune qui n'a pas tellement d'expérience à ce niveau-là. C'est donc plutôt surprenant d'avoir gagné nos deux premiers matchs, notamment face à une réserve de CFA (Lyon La Duchère) et une équipe d'Ain Sud Foot qui a beaucoup recruté.
Après si on regarde ces deux rencontres, notre victoire contre les Lyonnais est méritée. Je pense qu'il n'y a pas eu photo sur ce match pour nous, il n'y a rien à dire. Pour revenir à Ain Sud Foot, on avait pris des renseignements sur cette équipe qui avait réussi un bon nul 4-4 à Limonest. On a donc joué avant tout pour les piéger, avec un bloc assez bas et une tactique assez défensive pour les contrer. En plus en cours de match notre gardien s'est blessé (NDLR : contracture à la cuisse) et même s'il a pu tenir sa place cela nous a perturbé donc on a pas mal subi. Je pense qu'un match nul aurait été plutôt logique et équitable. Mais parfois il y a des matchs où on domine et où on ne gagne pas alors c'est tant mieux pour nous !"

Tes joueurs n'ont toujours pas encaissé de but ...
Laurent Rugelj : "C'est une grosse satisfaction en effet. Puisque l'an passé on en a beaucoup pris et même lors de nos matchs amicaux on en a encaissé 2-3. On a donc pas mal travaillé dans ce secteur de jeu. En plus on ne concède pas beaucoup d'occasions de buts, donc l'équipe gagne forcément en confiance. J'ai récupéré Galllin de retour de blessure. Il fait du bien derrière, il ramène de l'expérience même s'il est jeune car il connaît le niveau. Avec Fred Ferreira repositionné dans l'axe central, la défense dégage beaucoup la sérénité et donne confiance à l'équipe.
Après je m'appuie sur le même groupe que l'an passé quasiment puisque je n'ai aligné qu'une seule recrue contre Ain Sud Foot et deux contre La Duchère. Les joueurs se connaissent donc bien et progressent ensemble, c'est intéressant de conserver un noyau dur. Et comme on n'a pas de star dans l'équipe, tout le monde se met minable. Comme les jeunes qui veulent prouver qu'ils ont bien le niveau et donnent tout ce qu'ils ont."

La montée en CFA2, c'est un objectif raisonnable dès cette saison ?
Laurent Rugelj : "Pas du tout ! Franchement, il faut être réaliste. On a 5-6 joueurs qui ont à peine 19-20 ans, on n'ambitionne pas la montée, loin de là. Je pense qu'on a aucune chance pour lutter contre le titre, il n'y a pas photo avec nous et des équipes comme Aix-les-Bains, Marcy Charbonnière ou des réserves de CFA/CFA2 qui comptent plus d'expérience et ont d'autres moyens que les nôtres.
Il faut 10 victoires pour se maintenir il en reste donc 8 à chercher pour se mettre à l'abri le plus vite possible. Après si on arrive à conserver nos jeunes et garder la même ossature, on aura sans doute des possibilités sur du moyen terme d'envisager peut-être d'évoluer plus haut, mais cela ne pourra pas se faire d'ici 3-4 ans à mon avis. Maintenant on a la chance de posséder une grosse génération de 19 ans qui sont montés en Honneur l'an passé largement et que j'ai récupéré, donc c'est intéressant. Maintenant il faut qu'ils s'aguerrissent évidemment. La qualité de notre formation paye et même avec nos moyens financiers limités, on arrive à tirer notre épingle du jeu."

Et déjà dans un mois se profile un derby avec la réception de Charvieu ...
Laurent Rugelj : "Charvieu on connait bien, c'est solide, c'est toujours en place. On sait bien que si on a le malheur de prendre un but contre eux, on est mal. Ils réalisent un bon début de saison, c'est bien. Mais avant de parler de Charvieu on a déjà deux matchs à jouer avant. A commencer par la réception de Saint-Priest. On avait pris 4-1 chez nous l'an passé (NDLR : avant de gagner 2-1 au match retour) donc j'espère sincèrement qu'on fera beaucoup mieux cette année. Le problème avec ces équipes réserves, c'est toujours pareil. En début de saison elles ne sont jamais bonnes à prendre, elles ont des groupes étoffés avec des joueurs qui rêvent de jouer en équipe fanion et qui veulent se montrer. Alors je m'attends à une opposition très difficile. Mais de toute façon on n'a pas le choix, il faut aller chercher les 8 victoires donc le plus tôt sera le mieux, tous les points pris ne seront plus à prendre ..."