Coupe Gambardella 
 Gambardella-CA : L'OC Eybens éliminé d'une courte tête face à Nîmes (2-1)

Coupe Gambardella
La belle aventure du dernier représentant isérois en coupe Gambardella s'est terminée hier soir après cette défaite face aux pensionnaires de National du Nîmes Olympique. Et même si l'élimination est logique sur l'ensemble du match, les joueurs de l'OC Eybens sortent par la grande porte de la compétition car ils peuvent être fiers de leur prestation, combative et pleine d'abnégation.

Première mi-temps maîtrisée par les Nîmois
Les U19 de Najib Tebai recevaient ce samedi au stade Roger Journet leurs homologues du Nîmes Olympique. Les joueurs de l'OC Eybens sont toujours bien calés à la 6ème place en Ligue Honneur et restent sur une victoire dans le derby face au GF38 (3-2). Quant aux Nîmois, ils évoluent en championnat National dans la poule D et restent sur une défaite à Ajaccio (2-1). Le coup d'envoi était donné dans un stade Roger Journet copieusement garni pour ce match historique pour les jeunes Eybinois qui avaient forcément à cœur de bien faire pour ne rien regretter. Et ils effectuaient une bonne entame de match. Sans complexes, présent dans les duels à l'image d'un duo Benouazzi-Megnaoua omniprésent à la récupération, les joueurs de Najib Tebai montraient de belles choses notamment sur coups de pied arrêtés. La tentative du capitaine Novellino passait de peu au dessus tandis que celle lointaine de Peyrin était claquée en corner par Di Costanzo. Les Nîmois, quant à eux, posaient petit à petit le pied sur le ballon mais butaient sur un bloc eybinois solide. Et c'est sur leur première véritable occasion que les Nîmois ouvraient le score. Gregorio, étrangement seul à l'entrée de la surface de réparation, éliminait deux adversaires pour adresser un amour de ballon piqué dans le petit filet opposé, laissant Goussairi sans réaction (0-1, 28ème). Une erreur de marquage payé cash par les jeunes Eybinois. Les Crocodiles continuaient dès lors de réciter leur football, avec les mots de Yannick Dumas « Rigueur, simplicité et jeu » appliqués à la lettre.
Et c'est sur une magnifique action collective que les sudistes allaient doubler la mise. Bien lancé par Spano côté gauche, Faure remisait intelligemment en une touche à Bensaid lancé dans la surface de réparation. L'internation français U19 levait la tête et centrait intelligemment en retrait pour Valls qui ne laissait aucune chance à Goussairi, impuissant (0-2, 38ème). Cruel pour des Eybinois qui n'avaient pas à rougir de leur première mi-temps face à des Crocodiles diaboliquement réalistes.

Continuer à y croire
A la mi-temps, Najib Tebai incitait ses joueurs à ne rien lâcher pour ne rien regretter. Message reçu par les joueurs qui n'allaient mettre que trois minutes pour recoller au score. Benhmida chipait le ballon dans les pieds de Briançon et s'en allait défier Spano. L'attaquant eybinois éliminait son vis-à vis et croisait parfaitement sa frappe dans le petit filet, pour le plus grand plaisir du stade Roger Journet (1-2, 48ème). Les Isérois, regonflés à bloc par cette réduction du score, montraient beaucoup d'envie et de détermination. Les Nîmois gardaient malgré tout le monopole du ballon mais les Eybinois vendaient chèrement leur peau. Ce sont tout de même les Crocodiles qui se procuraient les meilleures occasions, comme sur une frappe de Faure magnifiquement claquée par Goussairi (64ème). L'attaquant nîmois récidivait quelques minutes plus tard. Bien lancé côté droit, il expédiait sans contrôle une volée surpuissante qui s'écrasait sur la barre transversale du portier eybinois (72ème). Les Eybinois n'étaient pas en reste, avec le nouvel entrant Brito qui frappait au dessus. Tout le stade réclamait même un penalty à la 74ème minute lorsque le courageux Benhmida était déséquilibré dans la surface, mais l'arbitre ne bronchait pas. On sentait les eybinois capables de venir titiller les Nîmois. Et ce n'est pas le coup de sang de Yarmani côté eybinois (expulsé à la 82ème) qui empêchait les isérois de jeter toutes leurs forces dans la bataille pour revenir au score. En vain. Un dernier coup franc de Novellino avec la montée de Goussairi dans la surface adverse n'y changeait rien, l'arbitre sifflait la fin du match sur cette qualification logique des Nîmois. Les Eybinois peuvent rentrer aux vestiaires la tête haute avec le sentiment d'avoir tout donner pour se qualifier. Mais les Nîmois étaient un cran au dessus. Place désormais au championnat pour les Isérois avec la réception dimanche prochain de Dommartin.

La fiche technique du match
A Eybens, stade Roger Journet, le Nîmes Olympique (National) bat l'OC Eybens (Ligue Honneur) 2 buts à 1 (mi-temps 2-0).
Spectateurs : 400 environ.
Temps : Beau et froid.
Buts : Benhmida (48ème) pour l'OC Eybens, Gregorio (28ème) et Valls (38ème) pour le Nîmes Olympique.
Arbitres : M. Chiaramonti assisté de MM. Benzekri Benallas et Atar.
Avertissements : Peyrin (54ème) pour l'OC Eybens, Brinaçon (53ème) et Aubert (75ème) pour le Nîmes Olympique.
Exclusion : Yarmani (82ème) pour l'OC Eybens.
OC Eybens : Goussairi- Cusanno, Yarmani, Novellino (cap.), Scannela- Benouazzi, Carnazzi, Peyrin, Megnaoua, Frendo- Benhmida puis Todoroff, Brito et Lombard.
Non entrés en jeu : Mier et Lahlou.
Entraîneur : Najib Tebai.
Nîmes Olympique : Di Costanzo- Paquiez (cap.), Bensaid, N'gono, Spano- Briançon, Olivar, Aubert, Gregorio, Valls- Faure puis Garrido, Quefres et Nadifi.
Non entrés en jeu : Alsai.
Entraîneur : Yannick Dumas.

Les réactions d'après-match
Najib Tebai (coach de l'OC Eybens) : « Nous sommes des compétiteurs donc nous sommes déçus de cette élimination. Néanmoins, la défaite est logique sur l'ensemble du match face à une très belle équipe de Nîmes. Félicitations à mes joueurs, ils se sont tous battus jusque au bout. Ils ont eu le courage de revenir à 2-1. Il faudra s'appuyer sur ces valeurs pour jouer la meilleure place possible en championnat. L'arbitrage a été excellent aujourd'hui et je souhaite en tout cas bonne continuation à cette équipe de Nîmes pour la suite de la compétition et de leur saison. »
Yannick Dumas (coach du Nîmes Olympique) : « Notre entame a été difficile, due à une équipe d'Eybens qui avait à cœur de bien faire à domicile et devant un public nombreux. Par la suite, nous avons effectué une demi-heure très satisfaisante, avec beaucoup de rigueur, de simplicité, ponctuée par deux buts. En deuxième mi-temps, on a plus été dans la gestion que dans l'action. Je suis en tout cas satisfait de ce que mon groupe a réalisé aujourd'hui. Pour la suite de la compétition, on va prendre match après match, la Gambardella c'est du bonus. Le championnat reste l'objectif prioritaire ».
Rachid Megnaoua (joueur de l'OC Eybens) : « Très déçu parce que je pense qu'on aurait pu faire mieux. On est tombé sur une très belle équipe de Nîmes. On a effectué un beau parcours on peut être fier de ce qu'on a fait, on s'est bien battus, c'est une belle aventure qui se termine. Maintenant il faut passer à autre chose pour revenir au plus important, le championnat. »
Jean-Lucien Serrano (président de l'OC Eybens) : « Très belle prestation de mes jeunes aujourd'hui. Ils ont fait preuve d'un grand mental et n'ont pas à rougir de ce qu'ils ont fait. Ils ont été combattants, généreux mais sont tombés sur une très belle équipe nîmoise ».

Résumé du match et photo de Julien Collomb.