Régional 3 
 Joris Viret (Seyssinet, PHR) : ''Notre principal adversaire, c'est nous''

Régional 3
L'AC Seyssinet a assuré sa place de leader dans sa poule de PHR ce week-end, en engrangeant une 5ème victoire en 6 matchs face à Valence, de surcroît avec la manière (5-0).
C'est l'occasion pour nous de faire le point avec Joris Viret (en bas à gauche sur la photo), capitaine intérimaire en l'absence de Jérôme Vaz ...

Joris, ton équipe s'est imposée 5-0 face à Valence, raconte-nous ce match ...
Joris Viret : "Dans un premier nous n'avons pu jouer sur notre terrain d'honneur à cause des intempéries! J'étais capitaine ce match en raison de l'absence de Jérôme Vaz, et j'ai demandé aux joueurs d'aller les chercher très haut pendant les 15 premiers minutes pour ne pas les laisser respirer... Donc nous avons commencé ce match dans cet esprit là. Et j'ouvre la marque vers la 15ème minute sur une frappe "juninesque" (rires) de 35-40 mètres et après nous avons continué à jouer notre football qu'on produit depuis le début de saison. Ensuite le 2ème but de Jérémy Nicole nous libère davantage et nous avons pu dérouler et à la mi-temps il y avait 4-0 malgré des adversaires assez joueurs mais mal organisés défensivement. En 2ème mi-temps nous avons géré le score et sur une passe en profondeur Gaylord Osorio finissait le travail. On termine donc sur ce score net de 5-0 qui est amplement mérité pour moi ..."

Vous voilà leaders après 6 journées, avec 5 victoires et 1 nul. Comment expliques-tu ce bon début de saison ?
Joris Viret : "Oui nous sommes premiers après 6 journées avec 5 victoires et 1 nul mais bon la saison va être longue parce qu'on va être l'équipe à battre. Je pense que nous avons très bien préparé notre pré-saison, nous avons fais un très bon recrutement avec des joueurs qui ne sont pas avares d'efforts comme les frère Nicole, Gaylord Osorio et deux très bons latéraux comme Cyril Clavel et Romain Russier, un joueur qui a joué à haut niveau. Ajoutés à l'ossature de l'année dernière avec Gary Perrin, Alex Ramos, Lucas Pouliquen, Jérôme Vaz et le reste des joueurs que je ne pourrai pas tous citer, on se retrouve avec un groupe très compétitif ... Cette année nous sommes une équipe joueuse, très solidaire, avec de l'orgueil et surtout avec un très bon état d'esprit et c'est ça qui fait la différence sur le terrain.

A titre personnel, tu es de retour à Seyssinet après un passage dans l'Hérault, à Fabrègues (DH). Qu'est-ce qui a changé depuis ton retour chez les Verts ?
Joris Viret : "Déjà je dirais que Seyssinet est mon club de cœur tout comme Grenoble donc c'était avec plaisir que je suis revenu. Depuis mon retour chez les Verts pas grand chose n'a changé si ce n'est le président, le coach et joueur. Ce qui a surtout changé c'est l'effectif qui est très jeune par rapport à avant ou avant on avait beaucoup de joueurs d'expérience comme Seb Ruti, Davo Nocca, Fabien Vidotto, Didier Atangana etc... Et j'ai envie de dire que nous avons beaucoup d'envie à gravir les échelons tous ensemble et à monter au plus haut niveau régional."

Pour revenir à la PHR, qui peut vous empêcher de monter ? quels sont les principaux concurrents cette saison de l'ACS ?
Joris Viret : "Honnêtement ce qui peut nous empêcher de monter cette année et c'est vraiment ce que je pense : "c'est nous même" car nous avons le groupe pour monter. Maintenant je dirais que nos principaux concurrents sont Aubenas et Haut Lyonnais qui m'impressionnent pour le moment."

J'ai annoncé à tort de graves blessures, peux-tu nous en dire plus sur l'état de vos troupes au niveau de l'infirmerie ?
Joris Viret : "Oui tu as été incorrectement informé (rires). Donc pour en revenir aux blessures on a Thomas Nicole qui reprend la course d'ici 2 semaines avec sa blessure en début de saison (distancions des ligaments), nous allons récupérer John Godel qui revient d'une appendicite, Cyril Clavel qui va se faire opérer du ménisque et non d'une rupture du croisés, Mathieu Reynaud Dulorier qui va revenir d'une élongation et nous avons perdu Gaby Chanas qui s'est fait une rupture du croisés donc nous devrons malgré tout être au complet pour la 2ème phase."

Enfin as-tu un message à faire passer aux internautes de Footisere ?
Joris Viret : "Déjà, merci à vous et footisere de nous permettre de suivre les résultats de toutes les équipes, les scoops (rires), les transferts etc... de notre région. Peu importe le niveau où on joue, où le club dans lequel on évolue, nous avons la même passion alors à tous les footeux, continuez à venir faire vivre ce site qui fait vivre le foot isérois depuis plus de 10 ans maintenant."