Régional 3 
 Pierre Brault (La Murette, PHR) : ''La reprise est compliquée''

Régional 3
Il a entraîné les jeunes à Bourgoin Jallieu puis au FC Tour/Saint-Clair. Depuis cette saison, il coache l'US Murette évoluant en PHR.
Nous avons posé trois questions à Pierre Brault dont l'équipe affrontera l'AC Seyssinet ce week-end.

Ton équipe n'a pas joué depuis le 22 décembre, comment avez-vous géré cette période de longue inactivité ?
Pierre Brault : "On a repris début janvier donc on a eu que 15 jours de pause mais avec les blessés et les indisponibilité nous n'avons pas pu nous entraîner tous ensemble. Nous avons malgré tout pu disputer cinq matchs amicaux avec un bilan mitigé (1 victoire, 1 nul et 3 défaites) mais je n'ai pas pu aligner une seule fois la même équipe. Pour couronner le tout, notre match de championnat à Rhône Crussol a été reporté pour cause d'intempérie donc. Cela va faire presque deux mois sans compétition, c'est donc une reprise compliquée."

Dans quel état d'esprit abordez-vous la rencontre de dimanche face au leader seyssinettois ?
Pierre Brault : "Concernant notre équipe on part dans l'inconnu. J'ai récupéré plusieurs joueurs il y a seulement quelques jours donc je ne sais pas encore quelle formation va être alignée, on a aujourd'hui beaucoup d'incertitudes. Par rapport à notre adversaire, on les connait, ils sont invaincus, c'est une grosse équipe qui nous avait battus 2-0 à l'aller. Honnêtement on ne joue pas dans la même catégorie. On va essayer déjà de ne pas perdre afin de gagner de la confiance pour les prochaines échéances. On se déplace chez Hauts-Lyonnais (2ème) puis on reçoit Aubenas (3ème) avant d'aller à Rhône Crussol (4ème). Comme je le dis, la reprise est vraiment compliquée."

C'est ta première saison à l'US Murette à la tête fanion, quel bilan dresses-tu à mi-championnat ?
Pierre Brault : "C'est encore un peu tôt pour faire un bilan au niveau sportif. A titre personnel moi qui avait l'habitude d'entraîner des catégories jeunes, j'ai été surpris de devoir composer avec de nombreuses absences de joueurs liées à des obligations familiales ou professionnelles. Pas toujours facile pour préparer des entraînements ou aligner la meilleure équipe possible. Par contre je suis très satisfait de l'envie et de l'état d'esprit affichés par mon équipe. Je pense sincèrement qu'on a le potentiel pour nous maintenir en PHR. Mais on doit gagner en confiance et en maturité car on a perdu trop de points dans les arrêts de jeu."