CFA2 
 CFA2 (Bilan à la trève) : Bourgoin Jallieu qui rit, Echirolles qui pleure

CFA2 CFA2 (Poule F)
PI EQUIPE PTS JO G N P F Bp Bc Dif
1 CLERMONT FOOT 63 2 37 12 8 1 3 0 26 9 0 17
2 LE PUY F. 43 AUVERGN 36 12 7 3 2 0 17 8 0 9
3 BOURGOIN JALLIEU 36 12 7 3 2 0 17 7 0 10
4 SELONGEY SC 30 12 5 3 4 0 11 14 0 -3
5 RACING BESANCON 29 12 4 5 3 0 11 14 0 -3
6 VAULX EN V FC 28 12 4 4 4 0 11 15 0 -4
7 DIJON 2 27 12 4 4 4 0 10 11 0 -1
8 EVIAN THONON GAILLA 2 26 11 4 3 4 0 14 11 0 3
9 BOURGES 18 26 12 4 2 6 0 15 16 0 -1
10 GUEUGNON 26 12 3 5 4 0 9 10 0 -1
11 LOUHANS CUISEAUX FC 24 12 2 6 4 0 8 11 0 -3
12 PONTARLIER 24 12 2 6 4 0 13 17 0 -4
13 ANDREZIEUX ASF 21 12 2 3 7 0 8 16 0 -8
14 COURNON AU.FC 18 11 1 4 6 0 8 19 0 -11


FC BOURGOIN-JALLIEU : 3ème/14
C'est la belle surprise de ce début de saison. Après un début de saison mitigé, les Berjalliens restent sur une série en cours de 8 matchs consécutifs sans défaite. Avec sans doute l'un des plus petits budgets de ce niveau, l'équipe du duo Nicolas Jars/ Laurent Rugelj occupe une surprenante 3ème place. A mi-championnat les voilà idéalement placés pour réussir leur pari : se maintenir pour la 2ème fois consécutive à ce niveau. En finissant le plus haut possible ?

CFA2 (Poule G)
PI EQUIPE PTS JO G N P F Bp Bc Dif
1 MARSEILLE O. 2 38 12 8 2 2 0 23 10 0 13
2 TOULON LE LAS 34 12 7 1 4 0 19 16 0 3
3 ALES OL 33 12 6 3 3 0 18 9 0 9
4 CHAMBERY SO 33 11 7 1 3 0 18 9 0 9
5 F B.ILE ROUSSE 30 12 5 3 4 0 11 15 0 -4
6 AIX FC 29 12 4 5 3 0 17 12 0 5
7 TOULON 29 11 6 0 5 0 21 16 0 5
8 AUBAGNE F.C. 28 11 5 2 4 0 13 15 0 -2
9 NIMES OL 2 28 12 4 4 4 0 23 19 0 4
10 AJACCIO A.C. 2 27 12 4 3 5 0 14 10 0 4
11 ET.S. PENNOISE 26 11 5 0 6 0 12 14 0 -2
12 A.C. ARLES 2 25 12 3 4 5 0 16 16 0 0
13 ECHIROLLES FC 18 12 1 3 8 0 14 29 0 -15
14 UZES PONT DU GARD 16 12 1 1 10 0 10 39 0 -29


FC ECHIROLLES : 13ème/14
Une seule victoire au compteur et déjà une dizaine de points de retard sur le premier non relégable. Ne nous voilons pas la face, le FC Echirolles est en grande difficulté. A ce rythme là, c'est malheureusement la Division d'Honneur qui se profile en fin de saison. Mais comme on dit tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir. Et surtout encore 14 matchs à jouer. Autant dire que les Isérois peuvent largement se sauver d'ici la fin de saison. A condition de ne pas trop traîner et redémarrer l'année 2015 sur les chapeaux de roues. C'est tout ce qu'on leur souhaite.