Régional 3 
 Salim Brikh (Moirans, PHR) : ''Tous les joueurs sont remobilisés''

Régional 3
Alors que la fusion est en vue avec le FO Voiron, le FC Moirans est en grande difficulté étant actuellement relégable en PHR.
Après une première partie de saison compliquée, les Isérois veulent pourtant y croire. A l'image de son coach emblématique, Salim Brikh.

La trève hivernale se termine, comment avez-vous préparé cette reprise ?
Salim Brikh : "On a redémarré les entraînements le 6 janvier. Le groupe a été assidu puisque j'avais 18 joueurs en moyenne par séance lors des deux premières semaines. Ensuite compte-tenu des conditions climatiques difficiles nous avons été mis au repos forcé une semaine. Côté matchs amicaux, mon équipe a affronté l'AS Martinérois (nul 1-1), le FO Voiron (victoire 3-1) et La Murette (victoire 1-0). Je suis très satisfait de cette préparation. D'autant plus que j'aie récupéré plusieurs blessés et enregistré un renfort important avec la signature d'Idriss Syad (ex Voreppe)."

Ton équipe se déplace au Chambon, dans quel état d'esprit irez-vous jouer ce match ?
Salim Brikh : "On part avec un esprit de conquête. Tous les joueurs sont remobilisés pour la deuxième phase. On va essayer de ramener quelque chose de ce déplacement. Et pourquoi pas une victoire ! A part Nordine Fethi qui s'est blessé il y a quelques jours, je devrais disposer d'un groupe au complet pour ce déplacement important".

Avec potentiellement 4 descentes dans votre poule, quelles vont être les clés du maintien ?
Salim Brikh : "Si on veut se maintenir il nous faut engranger 6 victoires supplémentaires lors des matchs retours. C'est à dire remporter nos rencontres contre les concurrents directs et aller grappiller quelques points face aux équipes de tête. Si on reste sérieux, concentré et qu'on est épargné par les blessures, je suis sûr que le challenge est jouable. Lors de la phase aller on a subi beaucoup trop de pépins physiques entraînant de nombreux absents ce qui explique nos mauvais résultats et notre place de relégable. Mais le groupe est de qualité, c'est une certitude. Sachant qu'on fusionne avec Voiron la saison prochaine, notre place doit rester en Ligue".


Interview parue dans le Dauphiné Libéré du jeudi 19/02/2015