Coupe de France 
 Gières s'offre un 6ème tour

Coupe de France
Tahraoui, le buteur gièrois.

Au terme d’un match costaud, Gières poursuit l’aventure. Les tours passent, Gières reste en lice. Hier, les hommes de Jean-François Labartino avaient pourtant rendez-vous avec un client, dans la Loire. Tombeur de Saint-Priest au tour précédent, les Stéphanois ont déjà, par le passé, prouvé leur capacité en Coupe de France.
Expulsion de chaque côté.
Mais privés de plusieurs de leurs titulaires habituels, l’animation offensive des locaux n’a pas eu la même efficacité. Bonny esseulé en pointe, seul Tighboula mettait Vidotto à contribution sur une frappe à vingt mètres (10ème). En face, Bouzerara inquiétait Mure (30ème) sans trouver le cadre. Au retour des vestiaires, la donne changeait rapidement lorsque Tahraoui trouvait le petit filet opposé d’une demi-volée à l’entrée de la surface (0-1, 51ème). Gières avait fait le plus dur et se retrouvait même en supériorité, lorsque Bonny, dans la foulée, était exclu pour un tacle non maîtrisé. Huit minutes plus tard, frustré par une faute non sifflée, Bouzerara laissait fuser des noms d’oiseaux. Exclusion à son tour. À dix contre dix, la physionomie du match changeait et les Stéphanois multipliaient les offensives. Mais Tighboula voyait son ultime tentative s’écraser sur l’équerre alors que Vidotto était battu. Gières a été costaud. La récompense au bout est à la hauteur des attentes.

Jean-François Labartino (entraîneur de Gières) à l'issue de la rencontre : "On savait que c’était une équipe de Coupe et on a bien senti cela sur ce match. On aurait pu le perdre, mais ça passe. C’était un très bon match, ils ont essayé d’égaliser mais on a été bon défensivement, notamment grâce à notre gardien Fabien Vidotto. »
Le DL