Régional 2 
 ...Et si le FC LA TOUR ST CLAIR était maintenu en R1

Régional 2
Le Président Jean-Luc Zocca bien décidé d'aller au bout de sa demande
(Source photo : Le Dauphiné Libéré)

Relégué de l’ex-championnat de Ligue Honneur au terme de la saison 2016-2017, le FC Tour Saint-Clair vient d’apprendre que la toute fin du dernier exercice aurait été entachée d’irrégularités et de tricheries de la part du SC Cruas. Et il est en colère.

Pas content et remonté comme une pendule, Jean-Luc Zocca, le président du FC La Tour/SaintClair. Pensez, à quelques jours de la reprise de son équipe fanion dans sa nouvelle division le Régional 2, le dirigeant nordisérois est confronté à une affaire par banale du tout. Explications.

« Ces faits sont avérés »

À la bagarre avec le SC Cruas pour le maintien en fin de saison 2016-2017, le FCTC avait vu lors de l’ultime journée toutes ses chances s’envoler. En déplacement à Cluses-Scionzier, les Ardéchois décrochaient un succès (3-0) synonyme de maintien. Reste qu’à la mi-juillet, le club turripino-saintclairois a reçu une drôle de missive. « C’est un joueur du club ardéchois qui nous informait qu’un de ses ex-partenaires aurait multiplié les infractions lors des deux derniers week-ends de championnat », explique JeanLuc Zocca. En fait, ce joueur aurait participé à la rencontre d’Honneur entre Cruas et Montélimar (2-1, samedi 20 mai) puis aurait été aligné sous fausse licence le lendemain avec la réserve en Promotion d’Excellence face à Allan. Lors de cette dernière rencontre, ce même joueur a écopé d’un carton rouge pour insulte à arbitre. Puis le weekend suivant, on retrouvait le joueur sous son véritable nom sur la feuille de match de la rencontre Honneur à Cluses-Scionzier. « Ces faits sont avérés puisque la commission de discipline du District Drôme Ardèche a sanctionné l’indélicat », assure Jean-Luc Zocca. Résultat : trois ans de suspension pour le joueur, deux pour le capitaine de l’équipe et huit mois pour l’entraîneur.

« Le classement est faux »

Reste ce fameux match en HauteSavoie, auquel ce joueur n’aurait pas dû prendre part. « Nous sommes victimes d’une injustice. Le club de Cruas aurait dû être pénalisé. Le classement est faux et nous demandons notre réintégration en R1. » Jean-Luc Zocca est très clair et veut aller jusqu’au bout. Il a déposé un dossier sur le bureau de Bernard Barbet, président de la Ligue Auvergne RhôneAlpes, et informé de cette affaire les plus hautes instances nationales du football amateur. Contactée, la LAuRA assure que Bernard Barbet prendra connaissance des documents dès ce début de semaine. Du côté du SC Cruas, le président Marco Puaux reste ferme. « Notre position est très simple : aucun joueur de Cruas n’a joué sous fausse identité au sein de l’équipe Honneur. Nous n’acceptons pas les décisions prises par le District et la Ligue. Nous en demandons l’annulation. » Affaire à suivre.

(Article de Raymond NAWROT pour le Dauphiné Libéré)