Coupe de France 
 A Reventin Vaugris l'exploit du 3ème tour

Coupe de France
(Photo : Le Dauphiné Libéré)

À Saint-Maurice-l’Exil (stade Robert- Margarit)
US Reventin Foot (Départemental 3) bat Thonon/Evian Savoie FC (Régional 2) 2 à 0
(mi-temps : 1-0)
Arbitre : Eric Comte
Spectateurs : 400 environ
Buts : Lucas Forrest (23e), Buonomo (61e sur penalty) pour Reventin.

Reventin-Vaugris : Landreau, Thaize, Auguste, Henriques, Perriolat, L. Forrest, Bouquin, Ropéro, Buonomo, Fourneray, Boute, Rivoire, Goncalvès, Desvignes.
Thonon/Evian : Tournier, Robertson, Monteiro, Seck, Santimaria, Ledru, Picot, Aït-Si-Addi, Johansen, Ghazouani, Seneguer, Kandongo  

Les Nord-Isérois ont surmonté les quatre niveaux d’écart pour s’offrir une belle qualification au 4e tour.
Après avoir gommé un, puis deux niveaux d’écart aux tours précédents, Reventin a réalisé un véritable exploit en battant Thonon/ Evian, équipe de Régional 2, soit quatre niveaux au-dessus du Départemental 3 (ex1redivision de district) t. Les Nord-isérois ont encore mis la manière en s’efforçant de produire du jeu et en se créant une dizaine d’occasions de buts. Les Haut-Savoyards, eux, ont attendu la 40e minute pour mettre la défense locale hors de position et placer un premier tir, trop lointain. La fin du match a été très difficile pour les locaux à bout physiquement, mais Reventin n’a pas plié. Les Violets partaient pied au plancher et, pendant dix minutes, jouaient dans le camp adverse. La sortie prématurée de Fourneray (12e) n’a pas déstabilisé les locaux. Lucas Forrest, bien décalé, plaçait un premier tir dans le petit filet (20e). Mais trois minutes plus tard, il convertissait de belle manière un excellent service de Buonomo (10). Grosse frayeur Les visiteurs accusaient le coup, étaient encore en danger à plusieurs reprises avent d’acculer les Violets sur leur but en fin de premier acte, avec un tir trop lointain de Ghazouani et quelques situations confuses sur le but dont Reventin sortait indemne. Bizarrement, Thonon/ Evian allait être absent des débats pendant un quart d’heure à la reprise. Buonomo, parti à la limite, tirait au-dessus en duel avec Tournier ; puis une tête de Bouquin sur corner faisait passer le frisson, le ballon ne franchissant pas entièrement la ligne de but. La minute suivante, Buonomo tentait un tir enroulé qui frôlait le poteau. Puis Ropéro était descendu dans la surface et Buonomo creusait l’écart sur penalty (2-0, 61e). À l’entrée du dernier quart d’heure, Landreau y allait de son petit exploit devant Johansen. Reventin semblait au bout du rouleau mais trouvait les ressources pour contrer les multiples actions individuelles des visiteurs. Kadongo e t Monteiro échouaient encore et Reventin s’imposait devant un adversaire beau joueur.

(Source : Jean-Paul ROUSSET pour le Dauphiné Libéré)