Régional 1 
 R1 : La belle opération du FC ECHIROLLES

Régional 1
(Source photo Le Dauphiné Libéré / F.C.)

A Cruas (stade Gilbert-Espeyte), Échirolles bat Cruas 2-0 
(mi-temps 0- 1). 
Arbitre : M. Hafed Arous.

Buts : Domingues (15e), Villard (90e) pour Échirolles.
Avertissements : Fredj (Échirolles) ; Jamal, Romdhane (Cruas).  


L’expérience des visiteurs isérois aura eu raison d’une équipe ardéchoise d’une moyenne d’âge inférieure à 20 ans. Sans vraiment convaincre.  
Généreux, mais infructueux. Ainsi pourrait être qualifié le jeu des footballeurs cruassiens qui recevaient Échirolles, hier soir au stade Espeyte. En jouant la carte de la jeunesse, le coach local n’a pas commis d’erreur. Car tous les joueurs ont été impliqués et généreux, actifs, jamais contemplatifs. Mais avec une moyenne d’âge inférieure à 20 ans, ceux la ne pouvaient rivaliser avec une équipe expérimentée comme celle d’Échirolles. Les visiteurs n’ont pas convaincu davantage, et l’on aura assisté à des échanges de longs ballons, souvent imprécis et des défenses qui, de part et d’autre, se repliaient rapidement. À noter côté cruassien le match quasiment sans erreur, à deux exceptions près. La première, sur une erreur de la défense, un boulevard s’est offert à Domingues qui ne manquait pas son tir (0-1, 15e). La seconde à la dernière minute de la rencontre. Un coup franc de 30 mètres pour finir Avec une physionomie de match où chacun eut à tour de rôle son quart d’heure de domination, il y a eu quelques moments chauds de part et d’autre, notamment en deuxième période. À la 48e c’était tout d’abord l’assaut de la cage cruassienne par les visiteurs. Et à la 89e, un ballon aurait franchi la ligne de but iséroise, avant d’être repoussé d’un bras… Mais rien n’a cependant permis à l’arbitre M.Arous de valider ce qui aurait été une égalisation. A contrario, suite au dégagement, Échirolles obtenait un coup franc des 30 mètres et d’une frappe magistrale, Villard battait le portier ardéchois Rieu (90e).
Grâce à ce succès important Echirolles se retrouve dans le peloton de tête de la poule.

(Source : François Coolen pour le DL)