Azzedine Medoukali (crédit photo : A. Thiriet / Métro-Sports)

Alors qu’Echirolles recevra Aix-les-Bains demain à 18h mais sans Azzedine Medoukali, expulsé le week-end dernier à Salaise, nous sommes allés à la rencontre du milieu isérois.

Azzedine, ton équipe s’est imposée 2-0 à Salaise … raconte-nous ce match.
« On a bien commencé le match avec l’envie de gagner et les mettre loin derrière nous. On s’est crée des occasions et eux aussi ! Pour ma part le match s’est arrêté à la 35ème minute car j’ai été expulsé avec le joueur adverse après avoir répondu à des insultes. Chose que je n’aurais pas dû faire vu mon expérience. Pour le reste j’ai eu le débriefing par mes coéquipiers et vu la vidéo du match. On a été costaud du début jusqu’à la fin même en étant réduits à neuf du à un autre carton rouge pas du tout mérité.  Je pense que l’arbitre n’était pas dans son match clairement. Je félicite mes coéquipiers pour la victoire. Cela nous permet de nous laisser sur une bonne lancée. Bravo à nos attaquants qui n’avaient pas trop la confiance devant depuis un moment ! Par contre je tiens à souligner la très mauvaise ambiance autour du terrain de Salaise où mes coéquipiers se sont fait insulter tout le match. Même notre coach a été provoqué, je trouve cela regrettable… »

« Notre début de saison n’est pas très bon »

Cette victoire vous repositionne à la 8ème place mais avec 2 matchs en retard à jouer. Vous regardez plutôt devant ou derrière maintenant honnêtement ?
« On regarde ni devant ni derrière on se concentre sur le match d’Aix-Les-Bains de demain ! On a deux matchs en retard et sûrement un autre à rejouer mais bon il faut aller les chercher ces points ! »

 Si on prend un peu de recul, comment juges-tu votre parcours jusqu’à présent ? Quelles ont été vos forces depuis le début de saison ? Et qu’est-ce qui a le moins bien marché ?
« Pas très bon car on mériterait d’être plus haut dans le classement. Après c’est compliqué pour le coach d’aligner la même équipe tous les week-ends avec énormément de blessés sachant qu’à la trêve l’infirmerie du groupe était remplie de 12 blessés.
Notre force je pense que c’est derrière car on ne prend pas beaucoup de buts, on est l’une des meilleure défense du championnat. Notre faiblesse est en attaque : nous avons la plus mauvaise attaque de la poule. Comme je l’ai dit plus haut nos attaquants on marqué ce week-end, donc j’espère qu’il continueront sur cette dynamique ! »

Si la saison n’est pas encore finie, est-ce que tu es déjà fixé sur ton avenir ? Prêt à rempiler pour une 4ème saison consécutive à Echirolles ou à l’écoute d’un nouveau challenge ?
« Cette question tombe à pic car tu sais que depuis mon départ du CS Voreppe j’ai enchaîné 3 saisons à Eybens, 3 saisons au GF38 et là c’est ma 3eme saison au FC Echirolles !
Je suis bien à Echirolles, je me fais plaisir en R1, nous avons une bonne équipe et une sacrée ambiance ! Je serai Echirollois l’année prochaine mais toujours à l’écoute d’un nouveau challenge 😉 « 

As-tu un message à faire passer à ceux qui te lisent ?
« Je ne fais pas mes vœux du début d’année mais je souhaite à tous une bonne santé c’est la base. De la réussite dans leur vie professionnelle et une très bonne deuxième partie de saison sportive ! Comme je peux pas citer tout le monde mention spéciale à quelques personnes du GF38 : bénévoles, supporters, les kinés et anciens coéquipiers avec qui j’ai joué et ceux qui sont partis. Enfin, le club de l’OC Eybens et pour finir le CS Voreppe que je suit tous les week-ends. Je leur souhaite de monter cette année. »