Eric Moncada le coach de Jarrie Champ (crédit photo C. Bruno / Footisere)

Arrivé en début de saison à Jarrie Champ, Eric Moncada est en ballotage favorable pour décrocher une nouvelle montée en R3 (ex PHR) avec un 4ème club après l’avoir réalisée avec Eybens, Manival, Domène et remporté entre temps une coupe d’Isère avec la réserve du FC Vallée de Gresse qui évoluait à l’époque en D2. Même si rien n’est encore fait, le technicien sud-isérois y croit.

Eric, ton équipe doit finalement jouer un match dimanche.
Dans quel état d’esprit allez-vous aborder cette rencontre sachant que vos concurrents directs seront très attentifs ?

« On s’était préparé il y a 15 jours de cela pour jouer contre L’Isle d’Abeau. Or l’équipe adverse ne s’étant pas présentée, nous pensions avoir gain du match par forfait. Nous avons été informés par le District que nos adversaires avaient eu des ennuis mécaniques (2 pneus crevés) sur le trajet, problèmes qui ont été constatés par un officiel. C’est la raison pour laquelle le match doit finalement être joué ce week-end.
J’ai fait mes calculs, l’enjeu est simple mais capital. Si on gagne dimanche on aura virtuellement 6 points d’avance sur le 4ème, La Côte-Saint-André en prenant compte le Bonus/Malus. Autant dire qu’à deux journées de la fin, nous serions virtuellement d’ores et déjà promus en R3 puisque nous sommes meilleurs que nos amis côtois sur les rencontres directes en ayant gagné les matchs aller et retour contre eux. On a appris un peu tardivement et alors que nos joueurs avaient pris d’autres engagements pour le week-end de Pentecôte qu’on devait jouer contre L’Isle d’Abeau. Il a donc fallu cette semaine rameuter les troupes et se remobiliser. Nous ferons deux séances cette semaine pour préparer avec beaucoup de sérieux ce match hyper important pour l’avenir du club ».

US Jarrie Champ – saison 2017/2018 (crédit photo C. Bruno / Footisere)

Lorsque tu as pris l’équipe au mois d’Août, est-ce que tu t’attendais à être dans une position si favorable à ce stade de la compétition ?
« On a fait un bilan avec les joueurs il y a 10 jours pour se rappeler d’où on vient. Lorsqu’on a joué les premiers matchs amicaux en début de saison, on ne s’attendait pas à cette époque à jouer la montée. On s’est posé beaucoup de questions sur le niveau de l’équipe et on voulait avant tout prendre le temps avec Philippe Pirello de mettre les choses en place au niveau du groupe. Maintenant à force de travail, beaucoup d’investissement et un super état d’esprit des joueurs, nous sommes virtuellement à 90 minutes de pouvoir monter en R3. Rien n’est fait et il faut toujours qu’on se méfie et qu’on reste sérieux jusqu’au bout. En commençant par respecter nos adversaires de dimanche. Je ne suis pas inquiet car tout le monde est motivé et tout le monde à conscience de l’enjeu. Je tiens à féliciter mes joueurs sur leur tenue au niveau disciplinaire puisqu’on a disputé 7 matchs dans la saison sans prendre de carton jaune, il faut qu’ils continuent avec le même état d’esprit et le même fair-play. J’espère terminer à +5 de bonus ce qui serait une première à ce niveau si on montait et rendrait la fête encore meilleure le 3 juin prochain. »

Un mot sur l’avenir de votre réserve ?
« L’équipe dirigée par Serge Crisci et Christophe Perret n’est pas encore sauvée. A deux matchs de la fin ils n’ont virtuellement qu’un point d’avance sur le premier non relégable. Il est super important pour l’avenir du club que notre réserve se maintienne surtout si notre équipe fanion monte. Ceci afin de ne pas creuser l’écart entre les deux groupes et on va tout faire pour y arriver. Je tiens à remercier les vétérans du club qui participent activement à cette opération maintien. J’en profite pour remercier tous les bénévoles du club au sens large du terme qui s’investissent tous les jours sans compter pour notre association ainsi que nos nombreux spectateurs qui sont toujours là pour nous encourager. »

Toi qui est un habitué de ce championnat de D1 que tu as connu avec Eybens, Manival et Domène, comment juges-tu cet exercice cette saison ?
« Sincèrement j’ai trouvé que l’état d’esprit des coachs et l’état d’esprit au global des équipes dans la poule a été excellent. Il n’y a pas eu d’affaires de disciplines marquantes cette saison. J’ai découvert de belles équipes comme VER SAU, Sassenage ou Villeneuve qui méritent de monter. De belles surprises également comme les équipes de Charvieu (2), La Vallée de Gresse (2) ou MOS3R (2). Des réserves contre lesquelles il n’est jamais évident de gratter des points. Malgré tout j’ai l’impression que le niveau d’Excellence que j’ai connu il y a une dizaine d’année est plus costaud sur le plan footballistique que le niveau actuel mais c’est sans doute une tendance ressentie à tous les niveaux et pas particulièrement à celui de la D1 ».

As-tu un dernier message à faire passer à ceux qui te lisent ?
« Je souhaite à tous les clubs isérois d’atteindre leur objectif de maintien ou de montée. Avec une grosse pensée pour le GF38 en vue des barrages face à Bourg Péronnas pour l’accession en Ligue 2. »