Une page se tourne définitivement chez les féminines du GF38. Après Julia Arpizou, c’est au tour de son adjoint Jean-François « Jeff » Matencio de ne pas être conservé à la tête des féminines du GF38.
Le coup est dur pour l’homme notamment sur le timing de cette décision alors même que les clubs isérois ont déjà bouclé depuis un bon moment la page « mercato des bancs ».

Jeff, tu as appris que tu n’étais pas conservé par le GF38. Quel est ton sentiment suite à cette décision ?
Jeff Matencio : « Un sentiment de déception, les dirigeants ont tardé à communiquer sur leur décision. »

Cette saison a été compliquée sur le plan sportif et au regard de la crise sanitaire. Avec du recul comment analyses-tu celle-ci ?
Jeff Matencio : « Suite au départ de Nicolas Bach la saison dernière, l’intersaison a été très difficile, entre le départ de 9 joueuses et le recrutement tardif de Julia Arpizou, de plus un recrutement compliqué avec de jeunes joueuses prometteuses non aguerries à la D2.
L’objectif du maintien de cette saison a été atteint.
L’arrêt du foot et le confinement suite au coronavirus m’ont permis de me recentrer sur l’essentiel.
Je tiens à féliciter les joueuses pour leur investissement et l’ensemble du Staff.
J’ai une pensée pour Julia qui je suis sûr aura gagné en expérience et aura l’occasion de rebondir dans un autre club. »

Une page se tourne coté féminines car tu avais assuré le relais entre l’ancien coach et celle qui lui a succédé. Que retiens-tu de cette aventure et quels sont les meilleurs souvenirs que tu souhaites mettre en avant ?
Jeff Matencio : « Ce fut surtout une belle aventure humaine. Concernant mon plus beau souvenir, c’est bien entendu notre épopée en coupe de France avec notre exploit en 1/4 de finale à Dijon et surtout en 1/2 contre l’Olympique Lyonnais jusqu’à la 94eme minute 😂. »

As-tu des touches avec des clubs pour rebondir ? Sinon quel est le projet qui te tiendrait à cœur ?
Jeff Matencio : « Concernant mon avenir, on verra bien mais pourquoi pas un retour dans le football masculin si un projet m’est proposé aussi bien chez les jeunes qu’en seniors. »