Gary Perrin était déjà le gardien de Seyssinet en 2012, lors du challenge Abela (crédit photo : C. Bruno / Footisere.com)

Même s’il était absent lors des deux derniers matchs de son équipe, Gary Perrin n’en demeure pas un pilier de l’AC Seyssinet.
Le gardien des Verts fait le point avec nous sur la saison de son club en Régional 2. Mais pas que …

Gary ça fait un moment qu’on n’a pas pris de tes nouvelles … la dernière fois tu t’apprêtais à partir en Australie ! C’était comment cette expérience personnelle ?
Gary Perrin : « Sincèrement, c’était une expérience incroyable! J’ai vécu là-bas 4 mois avec ma compagne Johanna, à Byron Bay pour être précis, sur la côte Est australienne. C’est le paradis des surfers, donc ça a été pour moi l’occasion de m’attaquer à un nouveau sport et à de nouvelles sensations! Mais on a aussi eu l’occasion de voyager sur toute la côte Est dans un 4×4 aménagé, on a par exemple voyagé à Fraser Island, une île déserte, ou encore à Sydney et Melbourne. C’était vraiment dépaysant, les gens ont un mode de vie beaucoup plus décontracté la bas, ça permet de relativiser beaucoup de choses et d’appréhender la vie d’une manière différente. C’était vraiment un voyage incroyable et enrichissant, l’Australie nous manque beaucoup à vrai dire! »

Le football là-bas, tu as pratiqué un peu ou pas du tout ?
Gary Perrin : « En ce qui concerne le foot, je suis allé m’entraîner quelques temps avec le Byron Bay FC, juste pour m’amuser un peu et rencontrer du monde là-bas! Je me suis vraiment éclaté avec eux, ils voulaient que je signe avec eux, j’ai d’ailleurs appris à mon retour qu’ils m’avaient fait signer une licence sans mon accord, puisque je suis considéré comme muté chez eux pour la FFF. Mais sinon j’ai fait une grosse coupure avec le foot et j’ai surtout profité de la côte australienne pour me mettre au surf! Ça a été une vrai découverte pour moi en terme de plaisir et de sensations »

Le retour à Seyssinet, c’était quelque chose de naturel pour toi ?
Gary Perrin : « Pour mon retour, il était évident pour moi de revenir à Seyssinet, c’est le club dans lequel j’évolue depuis que je suis parti du GF38, et j’ai vécu beaucoup de belles saisons dans ce club, et j’ai surtout la chance d’évoluer avec de vrais amis, et c’est le plus grand des plaisirs pour moi! »

« Seyssinet doit esperer beaucoup mieux et viser le haut de tableau »

Même si tu étais absent aujourd’hui ton équipe s’est imposé 4-1 contre Aubenas. Vous voilà désormais 6ème. Ce classement est-il conforme à vos ambitions ?
Gary Perrin : « J’étais effectivement en voyage à l’étranger (encore au grand désespoir des coachs !), et j’en profite pour féliciter mes partenaires qui ont su glaner 3 points importants aujourd’hui, face à une équipe qu’on ne devait pas laisser s’éloigner au classement. Je ne vais pas cacher que mes ambitions, ainsi que celles de l’équipe, et surtout au vu du groupe que l’on a sur le papier, sont de se situer plus haut dans le classement. Mais avec cette victoire, on raccroche un peu au wagon de tête, et on peut tout espérer. On a peu de marge de manœuvre, mais si on enchaine les bons résultats, pourquoi pas espérer une belle fin de saison !!! « 

Qu’est-ce qui vous a manqué en cette première partie de saison pour être plus haut ?
Gary Perrin : « A vrai dire, il nous a manqué peu de choses. On fait un début de saison ou on enchaine les matchs nuls, et où l’on avait du mal à marquer, mais le groupe avait beaucoup changé cet été et il nous fallait je suppose un peu de temps pour créer une dynamique autour de ce groupe. On finit bien mieux la première partie de saison ce qui nous a permis de se rapprocher des 5 premiers. »

Comment vois-tu la fin de saison ? Quels vont être les enjeux pour ton équipe ?
Gary Perrin : « Comme je le disais précédemment, la fin de saison pourrait être belle, et je l’espère sincèrement, il va falloir prendre un maximum de points sur les 3-4 prochains matchs et voir ce qu’il se passe par la suite. On a également un beau match à jouer contre la réserve du GF38 en coupe Rhône-Alpes, pour pourquoi pas en faire un objectif! « 

« Selim Bengriba, un exemple à suivre et une réussite qui fait plaisir !… »

Tu as vécu de belles heures avec le GF38 … voir Sélim Bengriba porter ce maillot en Ligue 2 ça t’inspire quoi ?
Gary Perrin : « J’ai en effet passé de nombreuses années dans ce club, dont une en tant que joueur aux côtés de Selim. Le voir la aujourd’hui c’est un plaisir! Je sais que c’était pour lui un rêve de gosse, il n’a jamais lâché, et il est aujourd’hui récompensé! Je suis très content pour lui, c’est un mec génial avec un comportement et une envie dont les jeunes devraient davantage prendre exemple. »

As-tu un message à faire passer à ceux qui te lisent ?
Gary Perrin : « 
Pour finir, j’ai une petite pensée pour mon ami et partenaire à Seyssinet Alex Ramos, qui a subi le week-end dernier une rupture du tendon d’Achille et qui s’est fait opérer cette semaine. C’est un joueur exceptionnel, et un ami incroyable, on a tous hâte qu’il soit de nouveau sur pied et sur les terrains !!!«