(Source photo : Facebook perso)

Jean-Claude Laurenzet s’est éteint ce samedi 4 août au matin, terrassé par une crise cardiaque dans sa 61e année. Enfant de Crolles, il a grandi au côté de sa sœur, Wanda, et de son frère, Walter. Le décès, très jeune, de ce dernier, fut un vrai traumatisme pour Jean-Claude qui a eu du mal à retrouver son équilibre et à vivre pleinement son adolescence. Il signe sa première licence de football au club local, le FCCB, et intègre l’équipe cadets dans laquelle il se distingue grâce à un gabarit au-dessus de la moyenne et à une énergie débordante. Il fait l’impasse sur la catégorie juniors et rejoint directement les seniors pour gagner rapidement sa place dans l’équipe fanion. Une équipe première qui le structure au fil des saisons. Arrière latéral, Jean-Claude ne ménage pas ses efforts ni les adversaires grâce à son physique et aussi à son fameux tacle glissé. Mais il aime aussi monter pour prêter main-forte aux attaquants et inscrire des buts. Et des buts, Jean-Claude, surnommé “Bracci,” en référence au solide arrière de l’OM et de l’équipe de France des années 70-80, il en a marqué quelques uns. Le plus important étant sans contexte celui qu’il plante dans les prolongations contre les Minguettes, portant le score à 4 à 3 et qualifiant Crolles pour le 5e tour de la Coupe de France 1982. Après cette fameuse épopée (perdu au 6e tour contre Villefontaine), l’équipe fanion évolue en Ligue Rhône-Alpes et Jean-Claude en est un titulaire indiscutable, avant d’arrêter sa carrière en 86 pour des problèmes de genoux.  Il reprend alors du service dans son club de cœur, accompagnant les équipes de jeunes et suivant ses deux garçons, Raphaël, puis Alex, ainsi que son neveu Stéphane, sur tous les terrains de la région. Il s’investit aussi dans l’organisation des manifestations du F.C.C.B., notamment pour le tournoi international benjamins lancé en 1988 pour lequel il restera le référent des équipes italiennes jusqu’à ces dernières années. En marge du football, Jean-Claude intègre très jeune le corps des sapeurs-pompiers volontaires de Crolles, qu’il a quitté l’année dernière avec le grade de lieutenant après 40 ans de bons et loyaux services. Jean-Claude était aussi actif au sein de diverses associations de la commune comme les boules, le karting, les Copains d’abord. Ancien des Établissement Teissere, il aspirait à profiter pleinement de sa retraite professionnelle pour passer du temps auprès de ses petits-enfants Milan et Edhen, qui l’ont rempli de bonheur. Le FC Crolles-Bernin est fier d’avoir compté Jean-Claude dans ses rangs et a une pensée toute particulière pour sa famille.

La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 9 août 2018 à quatorze heures en l’église de Crolles, suivie de l’inhumation au cimetière de Crolles. Condoléances sur registre. 

(Source : Le Dauphiné Libéré)