L'équipe fanion de Voreppe (crédit photo : CS Voreppe)

Il a représenté le CS Voreppe en 2013 pour les 10 ans de Footisere.
Cinq années plus tard, alors qu’il a fêté ses 34 ans en 2018, Kamel Ogbi est encore un des rares joueurs en activité à avoir participé à cet évènement.
L’occasion de prendre de ses nouvelles et du club voreppin tout juste promu en D1 qui vit une saison plus compliquée que celle de l’an passé …

Kamel Ogbi, attaquant de l’équipe fanion du CS Voreppe (crédit photo : CS Voreppe)

Kamel, ton équipe est actuellement dernière de D1 à la trêve. Ce classement est-il conforme à la réalité du terrain selon toi ?
Kamel Ogbi : « Bonjour à tous, oui le classement ne ment pas je pense que sur ce que l’on a montré ou plutôt ce que l’on n’a pas montré cela reflète la performance globale à mi-parcours de l’équipe. On aurait peut-être du remporter 1 ou 2 matchs mais si ce n’est pas arrivé c’est qu’il y a des bonnes raisons ».

Vous n’avez pas gagné un match et inscrit seulement 5 buts. Le problème n’est-il pas avant tout offensif ? Comment expliques-tu ces résultats décevants après une belle saison passée ?
Kamel Ogbi : « Non je ne pense pas que ce soit seulement offensif même si les statistiques sont là et dans ce domaine on doit gagner en efficacité. Je pense que moins on est bien et moins on a tendance à se projeter en équipe pour pouvoir porter le danger et scorer. Le manque de confiance et les blessures se sont accumulées aussi. Par rapport au groupe de l’an dernier on a perdu 6 joueurs titulaires qu’on a remplacé par des jeunes prometteurs mais forcément moins aguerris à ce niveau. Plus ils joueront et plus vite ils progresseront c’est le projet du club auquel tout le monde adhère, nous les anciens on est sur la pente glissante même si pour le moment on tient notre rôle. »

« il ne devrait y avoir qu’une seule équipe a descendre l’an prochain … nous avons donc nos chances pour le maintien »

Avec la réforme à venir la saison prochaine des championnats, le maintien reste possible mathématiquement malgré tout ?
Kamel Ogbi : « Pour le maintien c’est l’année où jamais de se maintenir ! Effectivement il devrait y avoir 1 seule descente donc à nous de redémarrer un autre championnat et de laisser au moins 1 équipe derrière nous. En tout cas je suis persuadé que l’on va se maintenir, car malgré les défaites on a souvent fait des choses intéressantes. C’est à nous de les transformer pour les convertir en points. »

Comment vois-tu la 2ème partie de saison pour les Seniors 1 et Seniors 2 de Voreppe ?
Kamel Ogbi : « 
Dans les 2 catégories seniors les coachs font du bon boulot en donnant du temps de jeu aux jeunes en priorité tout en maintenant une certaine exigence. Le club et l’équipe dirigeante leur fait à juste raison totalement confiance, on espère être épargnés par les blessures et pour le reste le travail portera ses fruits j’en suis sûr. »

« on n’a pas réussi à voreppe à faire signer fabregas … par contre j’espère que Monaco va recruter ! »

A titre personnel tu es un fervent supporter de l’AS Monaco. Peut-on faire un parallèle sur le parcours du club princier et du CS Voreppe ? Et surtout quels sont les motifs d’espoir pour tes deux clubs de coeur ?
Kamel Ogbi : « Le parallèle on peut le faire sur les résultats et un peu sur l’explication de ces résultats. J’entends par là que les groupes de joueurs ont été renouvelés en grande partie et la jeunesse des effectifs pour leurs niveaux ont entraîné une spirale infernale. La différence c’est que l’AS Monaco devrait être très active sur le marché des transferts ce qui va les sortir de cette mauvaise posture alors que pour nous, Cesc Fabregas a refusé la proposition du président (rires) … L’espoir, je l’ai pour les deux équipes qui seront à ce niveau la saison prochaine. À Voreppe on a des jeunes talentueux et amoureux du club eux aussi, on est tous déterminés et unis pour sauver la saison, l’an passé Saint-André-le-Gaz a eu un peu le même parcours et s’est malgré tout maintenu, pourquoi pas nous ? »

As-tu un message particulier à faire passer à ceux qui te lisent ?
Kamel Ogbi : « Un grand bravo à
toute l’équipe de Footisere qui nous fait vivre notre passion depuis bientôt 16 ans. Le temps passe vite …g Un bonjour particulier à ceux qui me reconnaîtront et à tous les lecteurs, rendez-vous sur le rectangle vert pour la deuxième phase ! Je tiens à féliciter tous les éducateurs et dirigeants de mon club qui font au quotidien un boulot exceptionnel et particulièrement le président Alexandre Duc-Mauge qui a structuré et su relever le club depuis plusieurs années et bien sûr Noëlla et Michel Monti pour tout ce qu’ils font avec passion. »