93' : Brice Maubleu aux avants postes ...il s'en est fallu de peu ! (Source photo : https://fclweb.fr)

Le GF38 s’incline et perd 3 places au classement, se retrouvant 11ème.

Vous pouvez revivre le direct commenté ICI

A Lorient, stade du Moustoir, Lorient 2-1 Grenoble
Mi-temps : 2-0
Arbitre : Thierry Bouillé assisté de M. Benkemouche et L.Zmyslony
buts : Laporte (3e), Wissa (24e) pour Lorient, Elogo (69e) pour Grenoble
Avertissement : Abergel (60e) à Lorient

FC Lorient : Nardi, Hergault, Laporte (puis Fontaine, 45e), Saunier, Le Goff, Lemoine (cap.), Laurienté, Abergel, Marveaux (puis Le Fee, 64e), Wissa, Bozok (puis Cabot, 76e).
Remplaçants non entrés en jeu : Pattier (g), Lecoeuche, Wadja, Hamel.

 

GF38 : Maubleu (C) – Sylvestre-Brac, Monfray, Nestor, Mombris – Pickel, Coulibaly (puis Michel, 72e) – Elogo, Benet, Tinhan (puis Brun, 72e) – Raspentino (puis Ondaan, 79e).
Remplaçants non entrés en jeu : Salles (g), Abdallah, Belmonte, Kristinsson.

Pris à froid les grenoblois ! A peine 3 minutes de jeu, suite à un corner, une frappe en angle fermé, repoussée par Maubleu sur la barre transversale, s’en suit un cafouillage et Laporte à l’affût met le ballon au fond des filets (1-0, 3e).
Par la suite on n’a pas vu une équipe du GF38 à sa vraie valeur, beaucoup d’erreurs techniques, peu d’initiatives, tant et si bien que croyant au hors-jeu, la défense grenobloise reste passive et Wissa reprend de près le ballon et double la mise (2-0, 24e).

Bien meilleure seconde période des grenoblois, concrétisée par une splendide remise de Raspentino pour Elogo qui conclut (2-1, 69e).
Malgré quelques situations chaudes les grenoblois ne sont pas parvenus à revenir à égalité, ça aurait pu même être Lorient qui aurait pu faire le break sur des contres rapides mais mal terminés.
On en restera là et cette victoire permet aux merlus de prendre la tête du championnat (Lens étant battu à Valenciennes 2-0). Le GF38 rétrogradant à la 11ème place.
Pour n’avoir vraiment joué qu’en seconde période, les grenoblois se sont inclinés au Moustoir face à une équipe de Lorient « prenable », mettant fin à une série de 10 matchs sans défaite.