Pierrick Massola (crédit photo : Sassenage / droits réservés)

Ton équipe s’est imposée sur le plus petit des scores face à Charvieu, raconte-nous ce match …
« Peu en verve et timoré en première période, on a fait la différence grâce à une bien meilleure deuxième mi-temps. Nous méritons ce succès, ne serait-ce que sur le nombre d’occasions franches que nous nous sommes procurées par rapport à notre adversaire. Ce dimanche est effectivement encourageant en terme de résultats, d’autant que la réserve s’est imposée également face à Crolles. Mes 2 amis Thibault Colombani et Julien Neri ( qui réalisent un énorme travail avec tous ces jeunes joueurs ) peuvent être fiers de leur équipe qui reste invaincue cette saison et vise la montée en D2 avec ambition et réalisme. « 

Sassenage réalise la belle opération du jour car vous êtes aujourd’hui leader. Après avoir connu un trou, ton équipe est dans une bonne dynamique. Comment expliques-tu cet élan ?
« Nous avons retrouvé équilibre et rigueur défensive. Grâce au retour de blessures de joueurs importants de l’effectif et le travail fourni à l’entraînement où nous avons beaucoup insisté sur ce secteur avec Thierry. Nous prenions beaucoup trop de buts, et des offrandes pour la plupart ! La bonne opération du jour ? Oui et non… En effet, sportivement nous sommes premiers et nous le méritons probablement… Seulement, après calcul du « bonus malus » instauré par le district, nous ne sommes plus que…quatrième, derrière FC2A, Versau et Jarrie Champ. Aujourd’hui, nous prenons 2 cartons jaunes, dans le jeu et rien d’anormal dans un match de football… Seulement, notre victoire ne vaut plus que 2 pts car nous perdons un rang dans le barème et donc 1 pt au classement. Dans sa forme actuelle, ce bonus-malus fait peser une chape de plomb sur notre football isérois et ses acteurs. « 

En début de saison vous annonciez clairement le maintien. A 8 journées de la fin, est-ce que c’est faire du Guy Roux de dire que vous ne jouez pas la montée ?
« Dans ces conditions, ce n’est pas faire du « Guy Roux » que de parler de maintien. Il nous manque encore une victoire ou deux pour pouvoir viser plus haut, mais ce championnat reste extrêmement serré donc rien n’est joué. Je rajouterai que, malgré les enjeux, il y a globalement un très bon état d’esprit tout les week-end sur les terrains, grâce notamment à la sportivité des éducateurs présents. »

A titre personnel tu es passé sur le banc cette saison avec T. Mesplès. Même si la saison est loin d’être finie, qu’est-ce que ça fait de coacher une équipe Seniors aujourd’hui en tête de l’élite départementale ?
« Ce n’est clairement pas la même histoire ! Lol C’est un poste qui demande beaucoup d’énergie et d’investissement, mais voilà quand on aime … J’essaie de transmettre tout ce que j’ai pu apprendre lorsque j’étais joueur avec le meilleur état d’esprit possible. J’ai la chance de co-entraîner l’équipe fanion du seul club que j’ai connu, composée de joueurs issus de la formation Sassenageoise à 80% et ça c’est ma fierté ! « 

Tu es un fidèle de notre site depuis le début : merci à toi. Alors qu’on vient de fêter nos 15 ans, as-tu un message particulier à faire passer à nos internautes ?
« Je voulais vraiment féliciter sincèrement tous les bénévoles de « Footisere » pour le travail fourni depuis 15 ans! LE site connu et reconnu par tous les amoureux du ballon rond isérois! Que tous les internautes et acteurs du football local puissent faire vivre ce site pendant encore de nombreuses années! « 

2 Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.