Pour sa dernière à Thénard, les joueurs d'Echirolles ont offert une belle prestation à leur coach, Pierre Dupupet

Échirolles (stade Eugène- Thénard), Échirolles bat Chasselay II 2-0
(mi-temps : 1-0).
Arbitre M. Milanese.
200 spectateurs environ.
Buts : Goncalves (28e), Bakouboula (51e) pour Échirolles.
Avertissement : Krizman (37e) à Échirolles. 

Même si le maintien en régional 1 était assuré pour les Isérois, ils voulaient négocier au mieux leur dernière rencontre de la saison à domicile. Face à des Rhodaniens positionnés en haut du tableau (5e), la tâche ne s’annonçait pas aisée. Abdelaziz et ses partenaires débutaient parfaitement les débats, sous la forme d’une frappe de Melkebeke (3e), et une autre de Besnard qui trouvait le poteau de la cage du portier visiteur Genillon (7e). Alors que le jeu s’équilibrait, Krizman restait maître dans les airs, à la suite des nombreux corners et coups francs obtenus par les joueurs de Chasselay. Sacilotto pour les locaux échouait face à Geni l lon (20e ) , mais pas Goncalves qui reprenait de la tête un corner de Melkebeke (28e, 1-0). Quelques minutes plus tard, Nouir décalait Imbert, qui était fauché par Krizman dans la surface. Ce dernier repoussait la frappe d’Imbert et sauvait les siens. Imbert mettait encore à contribution Krizman à la 43e minute (10). Malgré la forte chaleur, les deux équipes reprenaient les débats avec la même intensité. Sacilotto servait Bakouboula qui devançait Genillon pour le deuxième but (51e 2-0). Chasselay se rebiffait, sans véritablement inquiéter la défense locale. Le corner d’Imbert donnait une belle opportunité à Lelard (57e), mais ce sont les Échirollois qui se montraient les plus menaçants. Bakouboula touchait du bois (66e), puis Genillon réalisait deux belles parades (74e et 76e). Melkebeke tentait sa chance face à l’excellent Genillon (88e) au terme d’une rencontre parfaitement maîtrisée par l’équipe du duo Dupupet-Hatfout.

Carmelo DI BENEDETTO pour le D.L.