René Gallego (à gauche) et Brice Maubleu entouré des enfants du club ... (crédit photo : Notre-Dame-de-Mésage)

Le club de Notre-Dame-de-Mésage est en plein essor sous la houlette de son dynamique président René Gallego et des bénévoles qui l’entourent.
L’occasion de faire le point avec lui.

René Gallego présente-toi …
« J’ai 57 ans je suis arrivé au club de Notre-Dame-De-Mésage il y a 5 ans en provenance de l’US Jarrie Champ où j’ai passé 35 ans.
Je suis actuellement président tout en étant entraîneur des U15 cette année. Je vais récupérer les U17 l’an prochain car nous montons une équipe pour la 1ère fois dans cette catégorie depuis que le club existe. »

Notre-Dame-de-Mésage en quelques mots ?
« Le club a été créé par Robert Mollon et Claude Montpied dans les années 80. A l’époque il y avait toutes les catégories présentées en jeunes sauf les U15 et U17 mais déjà une équipe féminines qui jouait en Ligue.
Cette année nous avons battu le record de licenciés avec 132 joueurs présents des U8 à U15. Les U15 qui ont terminé premiers invaincus de leur championnat et montent en D2. Nous avons une équipe Seniors il y a deux ans qui joue en D6 et qui a fini 3ème de sa poule derrière les réserves de Villeneuve et AS Grésivaudan.
L’année prochaine nous aurons des éducateurs pour les catégories débutants.La mairie de Notre-Dame-de-Mésage va nous construire deux vestiaires de plus, les éclairages ont été changés, il y a un bel investissement fait par la mairie qui récompense l’engouement dans notre club. »

Le projet sportif associatif et sportif du club ?
« L’objectif est de rester avant tout un club familial et convivial. Jouer au foot pour jouer au foot et pas faire de la boxe le week-end. Faire aimer ce sport et transmettre la passion de notre sport. Quand je suis arrivé on a monté une équipe U11 et U13 et cela a attiré des joueurs. On a fait la fête du club samedi et beaucoup de parents nous ont dit qu’ils allaient inscrire leurs enfants chez nous. Brice Maubleu (GF38) que j’avais coaché en U13 à Jarrie Champ est venu animer une séance à Mésage pour les gardiens des petites catégories et les enfants étaient aux anges.
On veut vraiment rallumer la flamme à Mésage. On a déjà fédérer pas mal de parents qui se sont investis dans les manifestations du club cette saison.
On a pour ambition de faire monter l’équipe fanion au moins en D4 tout en gardant cet excellent état d’esprit. Il faut pour cela qu’on continue à développer les catégories de jeunes pour garder nos joueurs jusqu’en Seniors. L’objectif pour l’an prochain dans cet optique est donc de monter une équipe en U18. J’invite tous ceux qui veulent nous rejoindre à franchir le pas.
Je veux retrouver le football à l’ancienne. Que les gamins quand ils viennent au stade c’est pour jouer au ballon et pas pour qu’ils soient laissés à la garderie par leurs parents. Je veux qu’ils aiment notre sport pour ce qu’il est et pas que ce soit un choix par défaut. »

As-tu un message à faire passer aux internautes qui te lisent ?
« Par rapport à ce que j’ai connu il y a 30 ans je pense que le football isérois a baissé en terme de niveau. Les dirigeants sont moins à l’écoute des jeunes car plus axés sur la performance et les résultats à tous prix. Il y a sans doute « moins de social » même si les mentalités ont changé chez les jeunes aussi avec cette société de consommation. Il y a à mon avis une remise en question de tous les acteurs de notre sport à initier. J’aimerai que l’enjeu ne tue pas le jeu car ne l’oublions pas, le football reste un jeu. Inculquer aussi l’envie de travailler et d’être performant. Apprendre aux jeunes d’analyser leurs défaites pour être encore meilleurs … »