Alain Di Tommaso, le coach de la réserve du Rachais

Alain Di Tommaso est toujours là. Des années à arpenter les terrains isérois en tant que joueur, entraîneur et dirigeant ne l’ont pas encore rassasié.
On a pris des nouvelles du désormais nouvel entraîneur des réservistes du Rachais (D2).

Après un passage à Domène tu es de retour depuis la saison dernière au Rachais, en tant que coach de la réserve. Pourquoi ce choix ?
Alain Di Tommaso : « Au départ je voulais tout stopper et j’ai appris que le Rachais cherchait un coach pour les séniors 2. Après une petite entrevue avec Ramzi afin de définir mon rôle et les objectifs on est tombé vite d’accord »

Ton équipe a réalisé un carton 8-2 face à RO-Claix raconte-nous ce match …
Alain Di Tommaso : « On a vite fait l’écart (3-0 au bout de 17 minutes) j’avais une équipe un peu plus offensive et ça m’a permis de mettre en place un jeu un peu plus haut tout en gardant une maîtrise défensive intéressante. Ensuite cette équipe de RO-Claix était très jeune et très inexpérimentée mais elle a joué le jeu sans tomber dans l’excès. On a quand même eu une multitude d’occasions pour alourdir le score et surtout ça m’a permis de faire tourner mon effectif »

Comment travailles tu avec Ramzi Hraoubia que tu as entrainé dans le passé ? Quels sont les objectifs du groupe seniors ?
Alain Di Tommaso : « C’est simple avec Ramzi on est deux forts caractères il me connait bien et si j’ai accepté ce challenge c’est en connaissance de cause c’est lui le patron technique du club. L’objectif il est simple : montée de la une en R2 et le plus vite possible montée de la deux en D1. Ramzi a incorporé beaucoup de jeunes dans son groupe en gardant une solide ossature de l’année dernière et pour le moment il n’y a pas eu de grosses blessures comme en début saison 2020/2021. C’est tout bénéfice pour le groupe 2 avec des descentes afin de solidifier cette équipe ».

A titre personnel on t’avait senti un peu lassé il y a quelques saisons par le football avec l’envie de prendre du recul. Qu’en est-il aujourd’hui et comment tu te projettes ?
Alain Di Tommaso : « C’est vrai après mon passage à Domène (à titre informatif c’est moi qui avait décidé d’arrêter) et le fait de prendre une équipe réserve n’est pas aussi contraignant que lorsque que tu dois gérer l’ensemble des équipes. Mon objectif perso il est clair : faire le meilleur championnat possible tout en incorporant les jeunes et surtout que ce groupe 2 vive bien tant en harmonie et dans la bonne humeur et le travail. Je me donne 2 ans pour atteindre les objectifs et après on verra … »

Je sais que tu es attentif aux résultats des clubs isérois en général. Notre football évolue positivement ou non de ton point de vue ?
Alain Di Tommaso : « Bien sûr que je suis toujours les résultats du foot isérois mais cette fameuse question qui revient depuis plusieurs années sur l’évolution du football
pour moi qui suis un ancien dans le milieu on ne peut plus je dis bien plus comparer avec quelques années en arrière. Les clubs ont de plus en plus de mal financièrement, de plus en plus de difficultés pour trouver de bons éducateurs qui surtout restent au club dans la durée, les joueurs s’investissent beaucoup moins dans la vie des clubs et je ne vous parle pas des joueurs qui peuvent changer de club pratiquement toute l’année, un manque de bénévoles flagrants dans tous les clubs, attention je parle pour le bassin grenoblois, etc …  et surtout quand on voit et ce qu’on entend quelque-fois sur et en dehors des terrains il faut être vraiment un passionné pour s’investir dans un club. Maintenant le football change au fil du temps et ce n’est plus une priorité. »

Que retiens-tu de la 1/2 saison vécue avec le Covid et avec quels enseignements sort-on de cette situation inédite historiquement ?
Alain Di Tommaso : « Dure période pour tout le monde. On a fait que 4 matchs avant le confinement de fin octobre on n’a absolument pas coupé de notre côté et on a maintenu les entrainements tous les samedi après-midi jusqu’à la fin du couvre-feu
ce qui m’a permis de mieux connaître le groupe et d’anticiper la reprise. J’espère de tout cœur que l’on puisse cette année faire une saison normale ».

As-tu un message à faire passer à ceux qui te lisent ?
Alain Di Tommaso : « Je veux simplement que le vie reprenne son cours normalement et le football avec et pour finir bonne continuation à Footisere et je vous félicite d’avoir continué à alimenter votre site pendant la période COVID ».