Anthony Di Tommaso à gauche, l'entraîneur de l'ES Manival (crédit photo : archives footisere.com)

En s’imposant 3-0 de belle manière face à Chabeuil, l’ES Manival a pris la tête de la poule F de Régional 3 à la différence de buts (+3), aux dépens de Caluire (+2), Valence (2) (+2) et Chaponnay Marennes (+1).
Les joueurs d’Anthony Di Tommaso restent surtout invaincus pour le moment en championnat, après deux journées.
L’occasion de faire le point avec l’entraîneur isérois.

Ton équipe s’est imposée samedi sur un large score, raconte-nous ce match …
Anthony Di Tommaso :« Nous démarrons le match en demi-teinte sur un faux rythme. Nos adversaires se sont procurés 3 belles occasions et nous pas grand chose, dû à un bloc trop bas. On n’arrivait pas ressortir le ballon correctement mais tant bien que mal on a su gérer et garder le score jusqu’à la mi-temps 0 à 0. Il fallait qu’on corrige certaines choses avec le groupe. A savoir faire simplement monter de 15 mètres ce bloc, mettre plus d’intensité et surtout développer notre jeu. Les joueurs ont réagi d’une très belle manière puisqu’à la 60ème sur une action bien menée par Zinedine Reguig sur le côté le défenseur stoppe la balle de la main. Penalty logique que Pacciulli transforme (1-0). 6 minutes plus tard sur un enchaînement de passes Pacciulli lancé dans l’intervalle par Navas trompe le gardien adverse sortie au delà de ses 30 mètres car sa défense était totalement en déséquilibre (2-0). Rentre alors Karim Hamou sur son poste de prédilection et lors d’un centre repoussé par la défense il reprend la balle et la loge en pleine lucarne (3-0). »

Qu’est-ce qui t’a plu dans le contenu et sur quoi devez-vous encore progresser pour vous améliorer ?
Anthony Di Tommaso : « On va dire qu’on a su inverser la tendance sur cette deuxième période. Sur le contenu du match on va retenir cet esprit de solidarité de mes joueurs et leur maîtrise du jeu après la pause. Nous devons être et nous serons en perpétuelle progression sur notre jeu au fil des matchs qui nous attendent. Le groupe est au TOP : une superbe ambiance et une solidarité à toutes épreuves avec des cadres et des jeunes qui ce sont au mis au diapason. Mes gars ce sont avant tout une réelle bande de potes et ce sont de gros travailleurs donc on s’éclate. »

Quels objectifs as-tu fixé à tes joueurs cette saison ?
Anthony Di Tommaso : « Les objectif sont très clairs : vite prendre des points pour se mettre rapidement à l’abri dans cette grosse poule. Après s’il y a moyen de jouer quelque chose on ne va pas s’en priver mais cela passera avant tout par le travail ».

A titre personnel il se murmure que tu souhaites faire une pause l’an prochain tu confirmes ? 
Anthony Di Tommaso : « Il se murmure effectivement mais à juste titre puisque je l’ai annoncé : je suis sur ma dernière année effectivement. Je veux réellement passer la main après beaucoup de joueurs et de personnes ne sont pas de mon avis mais le temps me le dira. Pour le moment je suis dans cette optique. Je suis fatigué, ce sport nous prend énormément de temps et j’ai besoin de me ressourcer auprès de ma famille. Prendre du bon temps avec ma femme, mes fils et mes amis proche… Mais il me reste une saison qui vient juste de commencer donc je vais déjà me concentrer sur celle-ci et l’heure des réflexions et ma décision se fera réellement au mois de Mai. En tout cas je suis sûr d’un truc : si je quitte mon poste au club il ne sera nullement question de mettre n’importe qui à ma place car les vautours vont commencer à montrer leurs becs. Et je n’ai pas envie que tout ce qu’on a pu faire avec mes gars parte en fumée … »

As-tu un message à faire passer à ceux qui te lisent ?
Anthony Di Tommaso : « Mon message à faire passer ? N’oublier pas une chose : le foot reste un sport et comme tous sports il faut une notion de plaisir. J’ai la chance de prendre du plaisir dans ma passion avec mon groupe et cela n’a pas de prix. Merci à Footisere et continuez avec votre site car beaucoup le critiquent mais vous êtes toujours là et pas prêts de disparaître.
En tout cas BRAVO POUR VOTRE INVESTISSEMENT ET MERCI »