Philippe Hinschberger,

Avant Niort – GF38 du mardi 15/12 à 20h00, les joueurs et le staff peuvent profiter pleinement de la place de leader qu’ils occupent tant les matchs sont à la fois bien préparés et bien exécutés, la palme en revient à un Philippe Hinschberger, aussi bien clairvoyant que fin tacticien.
Le coach grenoblois a su mettre certains ingrédients que peu d’entraîneurs sont capables de faire de nos jours. En faisant tourner son effectif, en gardant cette ligne de conduite et aussi beaucoup de bienveillance envers les joueurs qu’ils soient acteurs ou remplaçants.
Les joueurs renvoient l’ascenseur à leur coach en appliquant de façon rationnelle les directives et en cumulant les bons résultats (5 victoires et 2 nuls).
Et le premier à mettre les joueurs en garde est toujours le coach, de par son expérience de joueur et d’entraîneur il sait très bien que toute série a une fin.
Alors son message est clair : « Profitez, savourez ces moments de joie, de réussite et de bonheur, votre investissement a payé, mais ne tombez pas dans l’excès ! Restez humbles et travailleurs, soyez vous-mêmes, soyez bienveillants avec votre entourage, soyez respectueux de l’adversaire, de l’arbitrage, du football ».

La seule ombre au tableau est le fait de ne pas pouvoir partager cette joie avec les supporters.

Philippe Hinschberger connaît bien le prochain adversaire, il a entraîné les Chamois Niortais de 2001 à 2004 puis de 2005 à 2007 qu’il fait remonter en L2 avant d’être remercié …  Il connaît la maison et les valeurs du club et il saura motiver ses joueurs, mais surtout les prévenir que rien ne sera facile et que seul le groupe est primordial !

Les chamois Niortais saison 2005-2006, année de la remontée en Ligue 2 (PH 1er rang au centre)