Thomas Bouleau
Thomas Bouleau

Thomas BOULEAU, 22 ans, décisif avec l’US Gières ce Samedi à Bron, dans des conditions assez difficiles, a accordé quelques instants à Footisère. Présent à Sassenage au match des 2 Rochers, son ancien club, il a répondu à quelques questions.

Que deviens tu ?
J’ai fini un master 2 statistiques il y a peu, je vais rechercher un emploi, et surtout j’ai changé de club en ce début de saison.

Tu es parti des 2 rochers, pourquoi ?
Après plus de neuf ans passés au club, une opportunité s’est présentée à moi et m’offrait un nouveau challenge dans un autre club. Je n’ai pas trop hésité avant de me décider. J’avais surtout très envie d’essayer de jouer plus haut, tout en n’étant assuré de rien.

Tu as eu des difficultés à t’adapter ?
Le début a été physiquement assez difficile, puisque je n’ai pu faire qu’une partie de la préparation avant de partir en vacances. J’ai ensuite logiquement attaqué la saison avec le groupe 2 pendant six ou sept rencontres, et puis le coach Zizou m’a donné ma chance. Mais rien n’est acquis, je le sais.

Pas trop difficile ce changement ?
Passer de la D2 à la R2, c’est pas simple ! C’est bien plus tactique et il faut être au point physiquement et rester concentré sur le jeu quoiqu’il arrive. La technique seule ne suffit plus. Alors je m’accroche…

Tu as marqué ce weekend.
Oui, c’est la deuxième fois avec ce groupe. Mais ce qui est bien plus important, c’est le résultat acquis en fin de match dans un contexte particulier. (Rires…)

Comment te sens tu dans ton nouveau club ?
Le groupe vit bien, j’y suis bien intégré. Il est motivé et il y a du travail positif. Je pense surtout que c’est l’ état d’esprit que l’ on a montré ce samedi soir à Bron, surtout à 10 contre 11, qui nous permettra de nous maintenir. Nous on y croit en tous cas..

Ton meilleur souvenir à ce jour ?
Certainement la victoire en coupe de l’Isère, il y a deux ans avec les Deux Rochers. Un grand moment que je n’oublierais sûrement pas, un belle fête et surtout des attitudes de joueurs et du coach Seb, indescriptibles.. au moins.

Un message aux lecteurs du site?
J’ai vu qu’un changement allait survenir bientôt. Alors longue vie au nouveau Footisère !