Le Versoud a fait la belle opération du week-end en D1. On y revient avec David Maurice l’entraîneur des Seniors 1 du club.

Ton équipe s’est imposée 3-1 contre La Murette, raconte-nous cette belle victoire …
David Maurice : « C’est une victoire chanceuse au vu de la domination de l’adversaire mais on a su être plus réaliste et notre mérite est de s’être battus tous ensemble! Il y a des week-ends où ça veut bien tourner en notre faveur et la c’était pour nous ! »

Après un départ catastrophique (0-8 contre St-Cassien) tu viens d’enchainer 2 succès. Comment expliques-tu ce sursaut ?
David Maurice : « Cela va avec ce que je viens de te dire , quand ça ne veux pas, tout tourne contre toi et ça donne un 8-0 mais autant je n’étais pas inquiet après le premier match, autant je ne vais pas m’enflammer après 2 succès… après comme tout le monde j’imagine qu’on n’arrive pas encore à aligner 2 fois de suite la même équipe et quand ça fait presque 2 ans qu’on n’enchaîne pas les matchs, les résultats sont irréguliers! »

Le Versoud n’a jamais atteint le niveau Ligue dans sa jeune histoire. C’est un rêve inaccessible ou tu penses que vous avez une carte à jouer ?
David Maurice : « Rien n’est inaccessible! Après ce que je vise, ce n’est pas un classement même si quand on joue devant, il faut prendre tout ce qu’il y a à prendre mais il est encore bien tôt! Le club a changé de coach et Jérémy avait construit quelque chose de solide mais il y a eu pas mal de départs donc à moi de reconstruire un groupe à mon image et à l’image du club : du bon vivre-ensemble, tout donner pour soi-même et ses partenaires. »

A titre perso on t’a suivi comme coach des réserves du Rachais et d’Eybens. Pourquoi avoir rejoint Le Versoud ? Entraîner une équipe fanion c’était un objectif ?
David Maurice : « Oui clairement, j’ai eu de la chance d’entraîner dans ces bons clubs et en tant que jeune entraîneur, les challenges d’équipes réserves sont venus à moi mais mon désir était d’entraîner une équipe fanion et quand Éric FRETIN et Jérémy LAJLAR m’ont proposé ce challenge, ça a vite matché ! »

Comment juges-tu le niveau de cette poule globalement et qui sont les favoris pour toi ?
David Maurice : « Bien trop tôt pour dégager des favoris, je crois que les effectifs les plus stables joueront devant. Après sur le niveau de la D1, je ne vais pas faire de la langue de bois je trouve cela faible et ces 2 ans passés y sont pour beaucoup bien entendu. Je t’avoue que je préférai la formule D1 avec une poule unique mais là, ce n’est pas de mon ressort! »

Un dernier mot sur la situation sanitaire. Après une saison blanche lié au COVID quels enseignements retiens-tu de tout cela ?
David Maurice : « Ce que je retiens c’est qu’on n’a plus d’arbitre , j’espère que ça va changer mais quand je vois le sort que l’on réserve aux courageux qui sont toujours là c’est compliqué… je remarque aussi que les clubs ont du mal à former leurs effectifs, c’est donc que la passion est moindre , qu’on vient au foot comme on vient à la salle de sport avec des exigences de consommateurs et ça… c’est pas le bon chemin mais à l’image des équipes que j’ai rencontrées cette année , l’état d’esprit était nickel donc prenons du plaisir et ça reviendra »

As-tu un message à faire passer aux internautes qui te lisent ?
David Maurice : « Je crois qu’on a été longtemps privés de notre passion alors profitons de chaque minute, respectons tous les acteurs et merci à tous ceux qui sont dans l’ombre ! Les dirigeants, les bénévoles sans qui on ne ferait rien ! »