Franck Saurat et son fils Rudy (crédit photo : droits réservés)

C’est le petit exploit du week-end. Le 2 Rochers FC s’est adjugé le derby face à Voreppe en s’imposant 3-2.
L’occasion pour prendre des news de Franck Saurat, l’entraîneur du club issu de la fusion on le rappelle entre La Buisseratte / Le Fontanil et l’US Saint-Egrève : le 2RFC.

Franck, ton équipe a fait tomber le leader Voreppe (3-2). Exploit ou victoire logique au final ?
« On a joué un vrai derby avec de l’engagement, des duels et beaucoup de nervosité dû à des faits de jeu qui ont pour une fois tournés en notre faveur. L’important était la victoire. Qu’elle soit logique ou pas je tiens à adresser toutes mes félicitations à mon groupe qui a été appliqué et solidaire. »

Vous êtes aujourd’hui à 8 points de votre adversaire du jour. Et à 5 points de Seyssins. Si on prend en compte le bonus/malus, la montée est-elle encore dans vos cordes ?
« Nous abordons cette fin de saison avec envie et détermination. Le prochain match sera difficile puisque nous nous rendons à Saint-Paul-de-Varces qui voudra gagner son premier match de la saison contre nous. On ne va donc pas se projeter et jouer match après match et on fera le bilan à la fin du championnat. »

Comment juges-tu le niveau de cette poule cette année ? Quelles sont les équipes qui t’ont impressionné dans ce championnat et qui vois-tu comme favoris pour la montée ?
« Je trouve que cette poule A de D2 est de qualité. Il y a un bon niveau dans l’ensemble au niveau des équipes avec, je tiens à le souligner, un bon esprit au global. Enfin, la fin de saison s’annonce excitante pour tout le monde car à ce jour rien n’est encore fait. Malgré tout mes favoris sont pour moi : Voreppe, Seyssins, La Vallée du Guiers, Bourgoin et les Martinerois « 

On l’entend souvent par les anciens : « le niveau du football local a baissé ». Toi qui a été joueur avant d’être récemment coach, est-ce que c’est si flagrant que ça ?
« Très sincèrement le niveau n’a pas forcément baissé. Ce qui a changé par contre et qui est flagrant, c’est l’investissement des joueurs à évoluer et leur approche de la compétition. Il faut s’adapter pour prendre un maximum de plaisir aujourd’hui, on n’a pas vraiment le choix ».

As-tu un message particulier à faire passer aux internautes qui te lisent ?
Bravo à vous pour votre site qui nous permet de garder du lien. Continuons à vivre notre passion qui nous anime depuis notre plus jeune âge et continuons à donner une bonne image à ce sport magnifique qui rassemble. J’ai un petit message à mon ami et binôme Sébastien Guirado : bravo pour sa victoire avec la réserve ! »