L'ancien stade Charles Berty

1 stade pour 2 et une pelouse pour la poubelle.

Incroyable qu’une ville comme Grenoble ne puisse disposer d’une véritable pelouse. Depuis près de 10 ans le Stade des Alpes, véritable joyau du sport local n’a pas la surface de jeu qu’il mérite. Les footballeurs estimant que le rugby détruit peu à peu la surface et les rugbymen estimant que la pelouse est coupée très, trop courte pour le football.
Or les 2 clubs viennent de se mettre d’accord pour la gestion locative du stade et il est prévu l’installation d’une pelouse hybride (mi synthétique, mi gazon naturel) courant juin.
Espérant que cette nouvelle surface comblera à la fois les 11 et les 15 acteurs évoluant à tour de rôle.

Jean Mouton (photo Benoît Lagneux /Le DL), assisté de 6 personnes (3 du FCG et 3 du GF38) sera désormais à la tête de cette nouvelle structure nommée GAS (Grenoble Alpes Sports). A charge pour eux de trouver les actions qui permettraient aux 2 clubs de rentabiliser le Stade des Alpes.
Rappelons que les 2 clubs sont bien placés dans leur championnat respectif : le FCG (6ème) pourrait entrevoir les Play-Off pour une montée en Top 14 et le GF38 (3ème) toujours à l’affût pour une éventuelle place de barragiste,  à suivre ………..