(Source photo : Romain Quiblier / www.gf38.fr)

Avec 0 point et 0 but marqué en 2 rencontres, le GF38 a raté son décollage. Même s’il y a eu du mieux face à Auxerre, l’alchimie, les consignes et les nouvelles idées prônées par le coach Maurizio Jacobacci n’ont pas encore été assimilées.
La présence de Ravet a amené une touche technique supérieure, mais Bunjaku et Marchand ne semblent pas être au niveau de la L2. La défense vieillissante à l’image de Mombris et Nestor qui se font prendre de vitesse sur les 2 premiers buts n’est plus le point fort d’un onze grenoblois qui se cherche encore.
7 buts encaissés en 2 matchs alors que le point fort du GF38 s’annonçait comme être la défense, il va y avoir un gros travail de remise en question.
Souhaitons que le vrai départ aura lieu lors de la réception de Guingamp à Gueugnon.