Anani bien seul face à la défense parisienne (photo : Romain Quiblier / GF38.fr)

On ne va pas épiloguer des années sur la piètre production du GF38 à l’entame de l’exercice 2021-2022. On retiendra que ça aura été un non match pour l’ensemble de l’équipe, excepté Maubleu qui aura retardé l’échéance et Anani combatif mais bien trop isolé devant. On s’est ennuyé à Jean Laville tellement la prestation des grenoblois aura été décevante.
Suspendu, blessés, non opérationnels : certains cadres auront cruellement manqué à cette jeune équipe, dont plusieurs joueurs ont du être surpris d’être dans le groupe. La ligue 2 ne permet pas d’à peu près et les errements défensifs ou les erreurs individuelles ont pesé lourd dans la balance.
Le score brut est sévère mais la victoire des parisiens est très logique.
La meilleure réponse à trouver pour les joueurs et le staff pour effacer ce mauvais départ, c’est de ramener quelque chose d’Auxerre qui s’est imposé à Amiens. Evidemment ce ne sera pas facile, mais en football tout est possible.

Revenons sur les buts encaissés par le GF38 car sur chacun d’entre eux un grenoblois est en cause.

  • Premier but : suite à un corner parisien, la frappe de Laura est légèrement déviée par Gaspar qui laisse Maubleu sans réaction.
  • Deuxième but : le malheureux Pérez fait l’effort défensif malgré sa blessure mais il ne peut que dévier le ballon de Laura dans le but grenoblois.
  • Troisième but : grosse bévue de Boissy qui tente un contrôle de la poitrine aux 16,50 m et qui permet à Name d’expédier le ballon sous la transversale de Maubleu.
  • Quatrième but : Nestor un peu trop tendre dans sa tentative de tacle sur Alfarela qui bat Maubleu en 2 temps.