Le sourire du début de saison de Maurizio Jacobacci a laissé place à une moue dubitative ....

Après la défaite face au Havre au Stade des Alpes (1-2) pour l’entraîneur grenoblois, il faut rapidement se pencher sur le problème récurrent de cette saison :
Manque de grinta, manque de volonté dans les 30 derniers mètres, manque de percussion offensivement, manque de qualité tout simplement. Insuffisant donc pour viser plus haut et le GF38 se retrouve à nouveau dans la deuxième moitié du classement. S’il existe une certaine concurrence au milieu et en défense, il n’y a pas de concurrence offensivement et pour Maurizio Jacobacci il faudra se pencher sur un recrutement offensif lors du mercato hivernal.

Constat : des éléments comme Jessy Benet, Moussa Djitté et à un degré moindre Willy Semedo font aujourd’hui cruellement défaut à une équipe qui commence à douter en ses capacités offensives.