Il est de retour ! Après un passage à Seyssinet, Kamel Ogbi est le nouvel entraîneur du CS Voreppe. Il succède à Loïc Capelli qui avait pris en cours de saison l’équipe voreppine qui vient tout juste de remporter la coupe d’Isère.

Pourquoi ce retour qu’est ce qui t’as motivé ?
Kamel Ogbi : « Je suis effectivement de retour dans un club qui compte beaucoup pour moi tout d’abord. Plusieurs facteurs ont fait que ce soit possible, j’avais d’abord l’envie de prendre en main une équipe senior après avoir eu toutes les catégories en préformation.
Ensuite c’est un projet intéressant où on va essayer de construire avec des jeunes (la génération de mon fils entre autres) qui sont de retours eux aussi donc le challenge me paraît intéressant sportivement avec un groupe qui sera composé d’une grande partie de joueurs de moins de 25 ans. »

Que retiens-tu de ton passage à Seyssinet ?
Kamel Ogbi : « Seyssinet m’a permis de découvrir un des 3 très bons clubs de l’agglo et des visions différentes au sein d’un club de R1. Les catégories jeunes sont en reconstruction et j’en pars avec une expérience qui me servira j’en suis sûr. »

Quels objectifs vas-tu fixer à tes joueurs ?
Kamel Ogbi : « L’objectif le plus important c’est de créer quelque chose qui nous permettra de se faire plaisir, les résultats seront la conséquence de tout ce qu’on va mettre en place. J’arrive dans un club qui vient de gagner la coupe de l’Isère alors il va falloir faire preuve d’humilité pour prétendre à faire mieux que la génération qui passe la main, qui a tenu l’équipe pendant 2 décennies. »

As-tu un message à faire passer ?
Kamel Ogbi : « J’aimerais profiter de la visibilité de footisere pour inciter des joueurs à prendre contact avec moi s’ils pensent que le projet peut les intéresser, vous serez accueillis dans une famille et on fera tout pour que sportivement ce club puisse prétendre à gravir les échelons supérieurs. »