Mohamed Bayo a ouvert le score pour Clermont qui s'est imposé 2-0 à Bordeaux (photo : sofoot.com)
C’est la première fois que ceci se produit dans le football français lors de la première journée de championnat : AUCUNE VICTOIRE A DOMICILE.
Que ce phénomène se produise au moment où la Ligue 1 retrouve son public est un sacré clin d’œil. La saison passée, le huis clos était le plus souvent mis en avant pour justifier la baisse du nombre de victoires à domicile. L’absence de supporters était alors perçue comme un véritable handicap pour les formations évoluant à domicile, et les joueurs comme les entraîneurs expliquaient régulièrement que ce paramètre avait beaucoup d’impact en cas de contre-performance sur leur terrain. Ce n’est plus possible désormais.

UN PHÉNOMÈNE IMPROBABLE

Si ce zéro pointé semble aussi improbable, c’est aussi à la lecture des formations qui évoluaient à domicile. Certes, le champion lillois et son dauphin parisien n’en faisaient pas partie. Mais Lyon, Monaco, Rennes ou Nice, voire Montpellier, sont attendues dans la première moitié et réputées pour être plutôt performantes à domicile, surtout avec l’appui de leur public. Cela ne s’est pas vraiment senti en cette reprise.
Dans un week-end où tous les joueurs et entraîneurs ont loué le retour des spectateurs dans les stades, même malgré les contraintes sanitaires et les attitudes de certains qui déçoivent déjà, la communion n’a pas encore pu être complète entre les joueurs et leurs fans à domicile. Quand on voit notamment la joie des Clermontois, des Parisiens et des Lillois avec leur public à l’extérieur, on a déjà hâte de voir une enceinte au complet célébrer la victoire de son équipe à domicile. La deuxième journée la semaine prochaine devrait déjà rectifier le tir.
Les résultats de la 1ère journée :
  • Monaco – Nantes : 1-1
  • Lyon – Brest : 1-1
  • Troyes – PSG : 1-2
  • Rennes – Lens : 1-1
  • Saint-Etienne – Lorient : 1-1
  • Bordeaux – Clermont : 0-2
  • Strasbourg – Angers : 0-2
  • Nice – Reims : 0-0
  • Metz – Lille : 3-3
  • Montpellier – Marseille : 2-3