(Photo : Romain Quiblier / www.gf38.fr)

Face à une équipe visiteuse bien organisée mais sans génie, le GF38 n’a pas su se remettre sur les rails de la victoire, ni du nul … Une cinquième défaite consécutive qui place le club aujourd’hui en position de barragiste. Et Frédéric Gueguen déclarait : « On a manqué d’intensité« , en effet si les intentions de début du match étaient de trouver des solutions en profondeur, ça n’a été qu’un feu de paille tant les initiatives des grenoblois manquaient de justesse et de complémentarité, c’était de l’à peu près qui ne permettait pas aux attaquants de se retrouver en position favorable. Le technicien-adjoint d’enchaîner « On doit avoir conscience qu’i faut s’investir encore plus  et le travail finira par payer, la récompense viendra ».
« le but refusé est surprenant, mais ça fait partie du jeu et ce n’est pas ça qui nous a fait perdre le match ».

Cependant le constat alarmant : 0 tir cadré (excepté la tête et but de Ravet refusé)
En contact téléphonique 0permanent avec Vincent Hognon pour les retouches tactiques et les changements, il concluait :  » Tout n’est pas à jeter, il n’y a pas péril en la demeure, on a vu de meilleures choses en seconde période ».