(Source photo : https://www.francebleu.fr)

C’est parti pour une saison très excitante, le mot d’ordre pour un GF38 new-look : faire mieux que la saison dernière.

Samedi 30 juillet à 15h00
Dijon 2-1 Saint-Étienne

Samedi 30 juillet à 19h00
Bastia 0-2 Laval
Guingamp 4-0 Pau
Le Havre 0-0 Grenoble
Nîmes 0-1 Caen
Quevilly Rouen 0-0 Rodez
Annecy 1-2 Niort
Bordeaux 0-0 Valenciennes
Metz 3-0 Amiens

Lundi 1er août à 20h45
Sochaux 0-0 Paris FC


Au Havre, Stade Océane, Le Havre 0-0 GF38
Arbitre : Pierre Legat assisté de Bertrand Jouannaud et Quentin Guidou
Avertissements : Lekhal (37′), Casimir (70′) au Havre ; Perez (46′ et 88′), Tell (51′), Gaspar (71′)  au GF38
Expulsion : Pérez (88′) au GF38

Le Havre : Desmas, Kumbedi, Lloris, El Hajjam, Sangante, Mbemba (puis Ba, 42′), Lekhal (C), Richardson, Alioui (puis Kitala, 66′), Thiaré (puis Casmir, 65′), Cornette (puis Kechta, 81′)
Remplaçants : Gorgelin (g), Mahmoud, Wam

GF38  : Maubleu (C), Gaspar, Nestor (puis Paquiez, 81′), Tchaptchet, Gersbach, Perez, Jeno, Ngando (puis Correa, 80′), Meïssa Ba (puis Bambock, 90’+2), Tell (puis Phaeton, 64′), Bamba
Remplaçants : Salles (g), Sbaï, Okardi.

Suivez les moments forts de la rencontre en direct :

  • 01′ : C’est Grenoble qui donne le coup d’envoi.
  • 05′ : Jeno reste au sol après une grosse faute.
  • 19′ : Bamba lance Meïssa Ba mais ce dernier est signalé hors-jeu.
  • 33′ : Bonne frappe de Tell repoussée par Desmas.
  • 35′ : Maubleu intervient sur  un centre tir de Cornette.
  • 41′ : Ba remplace Mbemba au Havre sur blessure.
  • 45′ : Meïssa Ba est devancé par Desmas.
  • 45′ : 2′ de temps additionnel.
  • Mi-temps : 0-0  ———————————————————————-
  • 46′ : Thiaré face à Maubleu, mais il est hors jeu.
  • 60′ : Frappe contrée de Jeno.
  • 77′ : Arrêt de Maubleu sur un tir de Ba.
  • 81′ : Nestor doit sortir sur blessure, remplacé par Paquiez.
  • Fin du match : 0-0  —————————————————————–

Toujours bon à prendre mais sans doute un petit regret de ne pas avoir marquer ce petit but

Même s’il est à créditer d’un match plein, il faudra un jour que Manu Pérez arrive à calmer ses ardeurs qui le pénalisent lui et toute l’équipe !