Loïc Capelli en compagnie de LoÏc Perrin, directeur sportif de l'ASSE

Milieu de terrain historique et emblématique du FO Voiron, Loïc Capelli est désormais responsable technique du CS Voreppe (D2), le club où il a débuté le football.
En plus de cette casquette, il endosse celle d’entraîneur-intérimaire de l’équipe fanion suite au départ en cours de saison du coach Havid Benaboura

Voreppe s’est imposée 3-2 ce jour face à Noyarey, raconte-nous ce match …
Loïc Capelli : « On ouvre le score très rapidement à 1 min03 : sur un centre fort au sol un défenseur sous pression de notre avant-centre touche le ballon et trompe son gardien. Malgré notre domination dans le jeu et plusieurs occasions nous rentrons à la mi-temps avec l’avantage de seulement un but. Dès le retour des vestiaires nos adversaires ont joué plus haut et malgré encore trois face à face nous n’arrivons pas à creuser l’écart. Lors d’un coup franc à la 60éme Noyarey égalise (1-1). Rapidement notre avant centre Emile Gerin retrouve la direction des filets par deux fois. Malgré l’écart au score nos adversaires ne baissent pas les bras et réduisent le score. Réduit à 10 (carton blanc) puis à 9 avec un rouge en Fin de match nous avons dû gérer les assauts aériens des 6 dernières minutes d’arrêt de jeu. Félicitations à mes joueurs pour leur implication et surtout pour l’état d’esprit. »

A mi-championnat ton équipe est bien calée en milieu de classement. Ce dernier est-il conforme selon toi aux performances réalisées jusqu’à présent ?
Loïc Capelli : « Personnellement je penses que vu la 1er phase, nous sommes à notre place même si je penses que nous avons les joueurs et le groupe pour jouer les 1er rôles. « 

Responsable technique du club, tu as aussi accepté de faire l’intérim sur le banc en tant que coach jusqu’à la fin de saison. Comment vis-tu ces moments et qu’est-ce qui t’a motivé à franchir le pas ?
Loïc Capelli : « Suite au départ du coach j’ai dû en tant que responsable technique prendre l’équipe 1ère. Après la présentation de mon projet de jeu les joueurs ont l’air d’adhérer et de plus en plus reviennent à l’entraînement. La priorité pour le moment c’est LE PLAISIR et au vu des trois derniers résultats en plus du plaisir le groupe est dans la bonne direction. »

Tu as très longtemps porté le maillot du voisin Voiron. Pourquoi avoir rejoint le CS Voreppe ?
Loïc Capelli : « Suite à un changement de direction au FCVM avec lequel je n’adhérais pas pour l’encadrement de mon fils, je lui ai proposé d’aller dans mon club formateur pour continuer à pratiquer sa passion, cela fait maintenant 4 ans. Car oui, pour rappel j’ai joué 10 ans au CSV de Cadet à seniors en ayant connu les grandes heures du CSV. En cours de saison suite au départ d’un coach j’ai repris l’équipe U13. La saison dernière suite au départ de Kamel OGBI qui souhaitait reprendre le coaching, j’ai repris son poste de responsable technique avec un projet de reconstruction que nous avons mis en place avec Jérémy Fernandez coach U15. »

Au-delà des Seniors peux-tu nous en dire plus sur le projet global du club et les ambitions sur cette saison ?
Loïc Capelli : « L’objectif est de remonter le niveau de la formation du CSV avec un projet de jeu. Ce projet est un projet global club, cela devient notre ADN. L’arrivée de nouveaux membres au bureau nous permet de continuer à développer l’esprit Famille et convivial mais également de franchir des étapes importantes comme, la recherche de partenariat (que je remercie pour leur confiance) , la continuité de notre gros tournoi régional U13 de fin de saison organisé d’une main de maître par Notre Antho Bommersbach etc … Concernant le projet sportif, nous avons travaillé sur l’école de foot la saison dernière. Celui-ci commence à payer grâce à notre responsable Lisa et la team des éducateurs. Nous avons doublé les effectifs en seulement une année. Cette année nous structurons le foot à 8, cela passe par la formation des coachs et la validation des Certification CFF2/CFF3. Nous devons également travailler sur la fidélisation de nos effectifs et l’attraction de notre club. La saison prochaine nous allons mettre en place le projet sur le foot à 11. Nous devons continuer à étoffer nos effectifs afin de progresser. L’entente en U15 avec Voiron nous permet de garder nos 25 joueurs U14 U15 ,cette entente se passe très bien. Nos U17 souffrent d’un effectif réduit malgré la qualité du groupe, nous devons composer en attendant l’arrivée des U15 la saison prochaine ce qui va dynamiser la catégorie. Pour les seniors notre objectif et de remonter une équipe 2 et de trouver un coach diplômés. Nous cherchons des éducateurs pour la saison prochaine et pour cela nous allons développer le budget formation. En ce qui concerne la deuxième phase nous allons jouer nos match un par un avec un objectif « vendre chèrement notre peau » ».

As-tu un message à faire passer à ceux qui te lisent ?
Loïc Capelli : « Mon message est un message de soutien à tous les clubs touchés par le COVID-19. Après avoir échangé avec beaucoup de coachs on se rend compte de la difficulté de gérer les effectifs. Un message de paix également sur et hors du terrain, nous avons la chance de pouvoir jouer au foot, nous nous retrouvons ensemble pour s’amuser rigoler autour d’un ballons alors que nos amis Ukrainiens eux souffrent. Nous devons nous rappeler que le foot est un jeu et qu’il y a bien plus important. »