Najib Tebaï interviewé sur RMG (crédit photo : C. Bruno / Footisere)

C’est la performance du week-end. En s’imposant 4-1 à la maison face à une réserve berjallienne pas venu faire de la figuration, l’OC Eybens de Najib Tebaï (crédit photo : C. Bruno / Footisere) a marqué les esprits ce week-end.
L’occasion de faire le point avec le coach sud-isérois qui parle avec son franc-parler habituel, sans langue de bois.

Najib, ton équipe a réalisé une belle opération en s’imposant 4-1 face au fcbj. Raconte-nous ce match …
Najib Tebaï : « 
Nous avions hâte de reprendre la compétition et cela s’est vu dès l’entame de match, un investissement personnel de chacun de mes joueurs et une cohésion de groupe, il n’en fallait pas plus pour prendre le dessus sur nos adversaires. Nous avons su être lucide pour marquer au moment clef du match et être hermétique en défense pour ne leur laisser aucune chance. C’est vraiment une prestations aboutie de l’équipe. »

Après un début de saison en dent de scie vous semblez avoir trouvé la stabilité alignant les résultats. Comment expliques-tu cela ?
« Effectivement, on a très mal débuté notre championnat : 3 défaites en 4 matchs. Je suis le 1er responsable de cela, j’étais détaché sur le premier mois suite au décès de mon papa. Guillaume Bemenou a pris en charge la préparation, je n’ai pas eu le temps de m’investir pour le début de championnat. Le groupe était de qualité à la base (Bemenou, Tatu, Lascarides, El Pmari, Chamberlin, Pidoux, Laouhel (parti à La-Côte-Saint-André en octobre), Hadj Yahiae etc…) et on a la chance d’avoir un super travail effectué par la formation au club.
J’ai récupéré 4 joueurs U19 d’Ali Maatar (Segura, Savona, Goncalves et Soua), à cela on a fait un recrutement intelligent et gratuit (aucun joueur n’est payé à Eybens pour info !!!!) avec les arrivées de Meziani, Séné, Astesana, Domingues, Legzouli. Une fois l’investissement total de la part de cette ensemble de joueurs de qualité et de moi-même, on a enchaîné 5 victoires de suite. Une série qui coïncide avec la signature de Rémi Biancardini de Bourgoin Jailleu. D’ailleurs comment un joueur de cette qualité (25 ans, plus de 50 matchs e Ligue 2 à Tours, meilleur buteur de Bourgoin la saison dernière en CFA2..) n’est pas au GF38 ?
Il devrait jouer la montée en Ligue 2 au lieu de perdre son temps en Régionale 3 ! Je ne comprends pas du tout la politique de ce club. Il a sa place largement dans leur 11 de départ. M… qu’il se manifeste pour le récupérer ! »

Un mot sur les recrues hivernales ?
« On n’avait pas le besoin de faire de recrutement mais deux joueurs nous ont rejoint : Mohamed Bouras qui jouait à Picasso en D1 et Hakim Khadrouche qui nous vient de Suisse (je l’ai entraîné en U19 à Echirolles). Il faut savoir que malgré toutes ces arrivées, plus de la moitié des joueurs qui jouent sont issus de la formation du club (Tatu, Segura, Hadj Yahia, Lascarides, Mrahi, Ben Fakir, Goncalves, Brito, Soua….) … »

Vous êtes 3èmes à la mi-championnat. Si l’Etrat semble intouchable est-ce que la 2e place reste abordable ? Quel va être votre objectif de fin de saison ?
 « Comme tu le dis, je pense qu’il va être difficile de revenir sur l’Etrat pour 2 raisons : un début de saison chaotique et le non match perdu à Neuville 5-0. Malgré tout cela on va dans un premier temps tout faire pour se mettre à l’abri le plus tôt possible. Et tu me connais, je joue un championnat pour le gagner, il n’y a rien de plus fade que d’avoir un discours de jouer le maintien. Qui est une des explications de la faiblesse du foot grenoblois à mon avis au passage. On se doit d’être ambitieux, certes lucide et réaliste mais si on compare le foot lyonnais et grenoblois, on a 10 ans de retard. Maintenant, on a 11 finales, on va prendre match après match, si c’est pas cette saison ce sera pour bientôt, car on a une équipe de qualité extraordinaire, on a le meilleur gardien en Isère (Bemenou), des joueurs de très grande qualité (Pidoux, Meziani, Tatu, Lascarides, Mrahi, Hadj Yahia, Biancardini pour ne citeur qu’eux car je ne peux pas tous les citer !!!) … »

Comme tu le sais nous allons fêter nos 15 ans lundi prochain. A cette occasion as-tu un message à faire passer aux internautes ?
« 
Déjà, chapeau bas à vous tous pour le travail exceptionnel que vous faites depuis 15 ans !!! Un autre message, cela me regarde moi-même : un soutien infaillible aux clubs victimes de l’acharnement des instances du foot. I y a une justice à géométrie variable, on n’a pas tous les mêmes droits, certains clubs se font abattre pour la moindre des choses et d’autres sont oubliés…. »