Le tirage du 6ème tour de la Coupe de France n’a pas forcément été clément avec nos clubs isérois, néanmoins ils auront tous les 4 l’opportunité, voire l’avantage, de jouer à domicile. Nous avons recueilli leurs témoignages.

Seyssinet (R1) – Aubenas Sud Ardèche (R2)

Seul club isérois a rencontré un club d’une division inférieure, les verts du Président Guimet auront à cœur de rééditer les exploits des années 2002 – 2003.
Mathieu Cianci (co-entraîneur de Seyssinet) :
« Sur le papier, il est difficile de se plaindre du tirage, ne serait-ce d’avoir la chance de pouvoir recevoir pour ce 6ème tour. Après on le sait dans cette compétition rien n’est rationnel et surtout rien n’est jamais simple et pour avoir évolué dans la même poule de championnat que notre adversaire pendant 3 saisons, nous savons que la partie s’annonce disputée. Ils ont éliminé au 4ème tour une grosse cylindrée de N3 (Hauts Lyonnais) et auront à cœur de ne pas sortir de cette épreuve sans pouvoir à nouveau s’offrir une affiche à domicile. Il faudra que nous soyons à minima tout aussi motivés pour écrire une nouvelle page de l’histoire particulière du club avec la coupe de France. A titre personnel je n’attends pas grand chose de cette compétition en terme d’objectif. Tant qu’elle peut nous maintenir dans une dynamique de victoire, rendre heureux les joueurs et les dirigeants, mettre en lumière le club sans que cela se fasse au détriment du championnat alors ça me va, si cela devait ne plus être le cas alors mon choix sera vite fait, je ne suis pas attiré par l’éphémère. En attendant toute notre concentration et notre détermination doivent être orientées vers le match de dimanche contre la réserve de Limonest. »


Manival (R2) – GFA Rumilly Vallières (N2)

Après avoir joué 4 fois à l’extérieur en Coupe de France (Reventin, victoire 3-2, La Côte St André, victoire 1-0, Filinges, qualification aux tirs au but, Lagnieu 0-0, qualification aux tirs au but), l’ES Manival va pouvoir recevoir une des meilleurs équipes de Haute-Savoie : GFA Rumilly Vallières.
Anthony Di Tommaso (responsable technique de l’ES Manival) :
« Un très beau tirage une N2 donc top ! Une belle expérience pour nos jeunes joueurs et une belle affiche pour les plus anciens (petit rappel : 2 fois à ce niveau de la compétition, une fois contre la Duchère et l’autre contre Bourgoin, les 2 plus gros tirages). 
Là on recommence avec le GFA …
Nos chances de passer un tour on va dire d’après les bookmakers 1% je te dis 1 car chaque matin y a des mecs comme moi qui se lèvent et qui veulent réussir leurs objectifs…
Après le football est bien le seul sport ou il n’y a aucune logique et la coupe de France a son lot de surprise. Les ingrédients : avant tout zéro pression, du plaisir et de l’envie. Après on sait que le Stade de France ce n’est pas pour nous !!!! Ca ne s’est jamais vu dans l’histoire du football Français, en tout cas nous devrons défendre nos couleurs …  Et on peut avoir la Chatte à Deschamps, c’est encore mieux ! ».


Bourgoin-jallieu (N3) – FC Annecy (N1)

Gros morceau pour les hommes de Jérémy Clément, le FC Annecy a en effet un effectif de qualité et des ambitions affichées.
Néné De Almeida (coordinateur sportif du FCBJ) :
« Nous sommes dans une bonne dynamique en championnat, nous réceptionnons ce samedi  la réserve professionnelle de l’ASSE  à Pierre Rajon. C’est encore une grosse affiche dans cette poule Nationale 3 très relevée et très homogène ou nous pouvons constater qu’après 5 journées de championnat, il n’y aucune équipe d’invaincu. Nous sommes la seule poule N3 sur 12 en France ou cette situation existe !
Pour ce 6ème tou, on hérite de la plus grosse équipe de cette poule de 16 néanmoins nous sommes très heureux de jouer cette belle affiche devant notre public, cette rencontre devrait se dérouler le samedi 31 /10 à 15 h au stade Pierre Rajon (en attente de confirmation). Sur un match, on peut toujours se sublimer avec l’aide de tous nos supporters, on va essayer d’élever notre niveau de jeu. Annecy est un club très bien structuré emmené par son dynamique président Stéphane LOISON et son équipe, qui a su gravir les échelons tout en gardant une politique de formation. Nous gardons un excellent souvenir entre nos deux clubs, il remonte à Juin 2013 lors de la finale de l’ex COUPE RHONE ALPES ou nous avons gagné avec nos jeunes joueurs de l’équipe réserve contre cette équipe qui évoluait à cette période en DHR ,elle était déjà emmené par l’emblématique entraineur Michel POINSIGNON. La Coupe de France est une compétition fantastique car elle permet à tous les clubs amateurs de pouvoir se mesurer à des équipes hiérarchiquement supérieures voir pour certains vivre des moments fabuleux contre des équipes professionnelles.  Pour finir et dans cette période délicate, la notion de PLAISIR doit être encore plus importante. Aux joueurs, staff et nous les dirigeants de tout mettre en œuvre pour que ça soit une belle fête du football et pourquoi pas que le plaisir se prolonge »


O. Salaise Rhodia (R1) – FC Limonest (N3)

Les salaisiens auteurs d’un superbe début de saison en championnat voudront sans aucun doute continuer sur leur lancée, ils en ont la possibilité.
Karl Boughalem (Président de l’OSR) :
« Nous sommes satisfaits de ce tirage car nous jouons enfin à domicile. Notre ambition est toujours la même lorsque nous rentrons sur le terrain, c’est de montrer le plus beau visage. Cependant le FC Limonest que nous connaissons bien, reste une belle équipe très bien classée en N3. Par rapport au niveau de pratique nous pourrions logiquement estimer nos chances à 40%, mais comme vous le savez sur un match de Coupe de France rien n’est jamais joué à l’avance. On peut faire confiance au  groupe et je suis sûr qu’ils nous ferons vivre un beau moment de football dans cette période un peu particulière ».