Robert Ferreira - crédit photo droits réservés

Robert, présente-toi à nos internautes …
Robert Ferreira : « J’ai 38 ans, j’ai fait mes classes en jeune au FCBJ jusqu’à mes 15 ans, je suis ensuite parti 2 ans à Valence pour jouer en -17 ans nationaux et retour au FCBJ avec qui j’ai participé à la montée de l’équipe en N3, puis j’ai signé à l’ASP en tant qu’entraineur-joueur pendant 3 ans. Ensuite j’ai arrêté pour me consacrer à ma petite famille, mais l’appel du terrain est trop fort, donc j’ai repris l’an passé à Domarin en tant qu’adjoint de mon ami Julien Le Diodic mais la saison a été courte. Et cette année je reviens aux sources avec mon ami Yo Pinto. »

Ton équipe s’est brillamment qualifiée 7-0 contre Bilieu, raconte-nous ce match …
Robert Ferreira : « On a pris le match avec sérieux et détermination. On concède une occasion dès le début de rencontre mais on arrive à marquer sur le contre qui suit. Puis on marque le deuxième peu de temps après et ça nous facilite le match. On arrive à 4-0 à la mi-temps. On continue dans le sérieux et la qualité de jeu pour la deuxième mi-temps et on parvient à mettre 3 buts de plus. »

Vous vous déplacez chez le voisin L’Isle D’Abeau, comment allez vous préparer cette rencontre et avec quel état d’esprit ?
Robert Ferreira : « Le prochain match contre L’Isle d’Abeau est un gros derby, quelques joueurs se connaissent et il risque d’y avoir un peu de monde autour du terrain. Pour nous le but c’est de rester concentré sur le terrain et de bien appliquer les consignes de jeu. On joue contre une équipe un niveau au dessus donc ils sont favoris, mais on y va pour essayer de créer un exploit. »

Avec Yo Pinto vous formez un duo d’entraineurs … comment vous vous êtes organisés pour gérer l’équipe tous les 2 ? »
Robert Ferreira : « Depuis l’année dernière Yo à créé un groupe de joueurs dans le club avec beaucoup de jeunes qui ont l’état d’esprit et l’ADN du club. Pour cette année il m’a demandé de l’aider car étant encore joueur c’est compliqué de faire les 2, et comme moi je ne joue plus je peux gérer du banc et lui du terrain. On se connaît depuis longtemps et on a la même vision du foot donc on se rejoint sur beaucoup de choses. »

Un mot sur les recrues du mercato ?
Robert Ferreira : « On n’a pas recruté énormément, seulement quelques jeunes sont venus rejoindre leurs potes et on a cherché à améliorer l’équipe la où on avait des manques. »

Ton équipe évoluera en d3, la montée est impérative ? Quel est votre projet sportif ?
Robert Ferreira : « Pour le championnat on ne s’est pas fixé d’objectifs, notre équipe est jeune donc il y a beaucoup de choses à travailler, on va prendre match par match et on verra où on en est à la trêve. Mais le plus important pour nous c’est que les gars prennent du plaisir à l’entraînement et en matchs, mais aussi en dehors du foot pour créer une bande de copains qui viennent jouer au foot pour se faire plaisir. »