Sanyang (source photo : Karine Valentin / Le DL)

La voilà la prestation qu’on attendait depuis le début du championnat. Une victoire bien ficelée avec des mouvements, des buts et donc une efficacité trouvée. Vincent Hognon savait que son attaque était capable, il suffisait d’un déclic, d’un plan de jeu bien défini et le fait de rapprocher Sanyang et Meissa Ba a été une réussite.
Seule petite ombre au tableau les 2 buts encaissés par le GF38 (dont un pénalty) qui a permis aux crocodiles nîmois de conserver un petit espoir de revenir au score, mais le GF38 tenait le résultat et pourra s’appuyer sur ce match référence.