Noël Le Graët, conscient que les clubs vont avoir un calendrier démentiel quand les championnats amateurs pourront reprendre :

« Je pensais qu’on aurait pu jouer un peu plus vite. Si j’écoute bien ce qui a été dit dernièrement, on ne pourra pas reprendre l’entraînement avant le 20 ou le 21 janvier, ça fait démarrer en février. C’est presque cuit. Je ne vois pas comment disputer cette compétition dans les dates sauf à jouer jusqu’à fin juillet. La décision de jeudi dernier mérite une réunion importante à la Fédération la semaine prochaine pour imaginer un calendrier qui puisse tenir la route, aussi bien pour le football pro que pour le football amateur. Pour certains clubs, le 5è tour n’est pas fait. Ce n’est pas tellement un problème d’argent. Il y a les buvettes évidemment, mais pour eux, la Coupe de France, c’est la fête dans le village ou les villes, je pense qu’on va avoir du mal à rattraper le retard ».