Le FC Charvieu en sortie à la Féclaz début 2020 (crédit photo : FC Charvieu)

Nous avons pris des nouvelles d’Yvrin Nayagom, actuel entraîneur de l’équipe fanion du FC Charvieu Chavagneux alors même que ses troupes ont tout juste repris le chemin des terrains.
L’occasion de faire le point avec le technicien nord-isérois.

Après une courte trêve, ton équipe a repris le chemin des entraînements. Notamment une petite sortie à la neige (photo). Quel est le programme de reprise que tu as concocté ?
Yvrin Nayagom : « Nous avons pris le temps de faire une bonne coupure car beaucoup était sur le pont depuis le mois de juillet et avaient besoin de souffler. Avec la fatigue physique et mentale nous avons laissé le groupe 3 semaines pleines pour les retrouver le 7 janvier tout neuf. Nous avons effectivement fait une journée d’oxygénation à la Féclaz ce dimanche avec du ski de fond et une randonnée sous un beau soleil. Nous travaillons beaucoup le fond sur les 2 premières semaines puis nous enchainerons avec un match amical à Vaulx en Velin, la coupe Rhône-Alpes contre le Fc Lyon puis le match en retard contre Chilly le 2 février. »

A mi-saison ton équipe occupe la 11ème place de son championnat de R2. Est-elle à sa place ?
Yvrin Nayagom : « Oui, on savait d’ailleurs avant même de commencer la saison qu’elle serait difficile et que le maintien serait un objectif largement suffisant. On a subi plus ou moins volontairement des départs qui ont théoriquement enlevé de la qualité individuelle au groupe. Nous avons mis en place un fonctionnement qui doit faire ressortir davantage l’équipe que l’individu mais tout ça prend du temps. Je pense que nous avons les moyens de redresser la barre. »

Sur quoi doit-elle progresser pour être plus haut désormais ?
Yvrin Nayagom : « Quand on se compare aux autres équipes qui jouent comme nous pour se maintenir, je crois qu’on a rien à envier sur le plan technique ou tactique. Par contre, nous manquons de détermination et de caractère individuellement et collectivement. On a fait quelques prestations références, positives ou négatives, et il faudrait qu’on ait l’intelligence de s’en servir.
Souvent, les joueurs ont tendances à chercher plein de coupables après les contre-performances (le terrain, l’arbitre, les choix tactiques, l’éclairage, la couleur des maillots, …) mais oublient leur propre responsabilité. Cela étant je ne suis pas sûr que ce soit un phénomène réservé au seul club de Charvieu… »

Souhaites-tu renforcer l’équipe par des recrues extérieures ?
Yvrin Nayagom : « Quand on est à notre place au classement, on pourrait croire qu’il nous manque beaucoup de choses. Moi, je ne le crois pas. Ceci dit, vu le nombre de buts que nous avons marqué nous souhaiterions faire signer un attaquant qui pourrait nous aider à inverser nos statistiques.
Compte tenu des blessures nous aimerions aussi nous renforcer au milieu de terrain. Le milieu, c’est aussi un besoin pour notre équipe D1 qui est 2ème au classement.
Si des joueurs sont intéressés il peuvent me contacter au 06.03.27.24.48. »

Un dernier mot aux internautes qui te lisent ?
Yvrin Nayagom : « J’invite tous ceux qui me lisent à me solliciter pour boire un coup dans les stades où on se croiserait. Que la communauté « footiséroise » puisse contribuer encore à détendre l’atmosphère parfois lourde au bord des terrains. »